Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Championnats du monde de la FINA

Audrey Lamothe a marqué les esprits, ce qui lui a valu le neuvième rang

durée 14h30
23 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Audrey Lamothe participait mercredi à une deuxième finale individuelle en natation artistique aux Championnats du monde de la FINA à Budapest, en Hongrie. Sous la trame du classique Hungarian Dance No. 5 de Johannes Brahms, la Montréalaise a obtenu la note de 85,4000 au solo libre, ce qui lui a valu le neuvième rang.

« La nage s’est vraiment bien déroulée. Je voulais prendre le temps de m’amuser et de profiter de chaque moment. Je crois que le plaisir que j’ai ressenti se reflète bien dans la note que j’ai reçue. J’ai commencé à pratiquer cette routine-là en mars, j’étais prête. », a indiqué Lamothe, quelques instants après la finale.

La Japonaise Yukiko Inui a remporté une deuxième médaille d’or en individuel à ces Championnats du monde avec une note de 95,366 7 points.

Elle a devancé l’Ukrainienne Marta Fiedina (93,800 0) et la Grecque Evangelia Platanioti (91,766 7). Le podium est exactement le même que lors de la finale du solo technique disputée samedi dernier.

Avec deux finales en solo à ses premiers mondiaux, Audrey Lamothe se dit extrêmement fière du travail accompli. Elle qui participera également à la routine acrobatique jeudi.

« Je ne veux jamais me fixer d’objectif de résultat, je préfère me concentrer sur ce que je contrôle. Mon exécution a été excellente lors de toutes mes routines individuelles et c’est ce que j’espérais pouvoir faire. Je suis contente de ce que j’ai réalisé, particulièrement aujourd’hui (mercredi) puisque c’était la dernière fois que j’effectuais cette routine-là. », a expliqué Lamothe.

Les qualifications de la routine acrobatique, épreuve disputée en équipe, auront lieu jeudi alors que la finale se tiendra samedi.

Water-polo : Le Canada donne une leçon de water-polo aux Colombiennes

À son deuxième match des Championnats du monde de la FINA, la formation féminine de water-polo du Canada n’a laissé aucune chance à la Colombie, s’imposant par la marque de 22-2.

Hayley McKelvey a été la vedette offensive du côté canadien avec ses cinq buts.

Axelle Crevier a également eu son mot à dire dans la victoire des siennes avec son tour du chapeau. Amanda Amorosa a touché la cible à deux reprises alors que Shae La Roche a été blanchie de la feuille de pointage.

Les gardiennes Jessica Gaudreault et Clara Vulpisi se sont partagé le travail devant le filet canadien en stoppant sept des neuf tirs de la Colombie. Valentina Restrepo et Carolina Ortega Fuentes ont été les seules à déjouer la vigilance des gardiennes canadiennes.

La troupe de David Paradelo affrontera la Hongrie vendredi dans leur dernière rencontre de la ronde préliminaire.

Natation : Katerine Savard et Mary-Sophie Harvey contribuent à la médaille d’or

Katerine Savard et Mary-Sophie Harvey ont uni leurs forces à celles de Rebecca Smith et Taylor Ruck en qualification du relais 4 x 200 m libre pour permettre au Canada de se prévaloir d’une place en finale. Les Canadiennes ont arrêté le chrono à 7 min 53,59 s pour obtenir se qualifier en finale.

En grande finale, Savard, Harvey et Smith ont laissé leur place à Summer McIntosh, Kayla Sanchez et Penny Oleksiak. Le quatuor a terminé au troisième rang (+3,31 secondes) et a ainsi mis la main sur la médaille de bronze.

En raison de leur participation lors des qualifications, Savard et Harvey obtiennent elles aussi une médaille dans cette épreuve.

Les Américaines et les Australiennes (+2,41 secondes) se sont respectivement classées premières et deuxièmes.

Au 200 m brasse, James Dergousoff a pris le deuxième rang de sa vague de qualification, mais la 23e place au classement général et n’a pas été en mesure de se qualifier pour les demi-finales.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


20 janvier 2023

Commotions: un retour à l'école rapide serait bénéfique pour les jeunes

Les jeunes qui ont subi une commotion cérébrale auraient tout intérêt à retourner à l'école dès que possible, en autant que des mesures soient prises pour accommoder leurs symptômes, ont constaté des chercheurs de l’Institut de recherche du Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario (CHEO). Et paradoxalement, plus les symptômes étaient ...

21 décembre 2022

L'activité physique pourrait freiner la croissance du cancer

Des protéines produites par les muscles lors de l'activité physique pourraient inhiber le développement des cellules du cancer de la prostate et donc freiner la progression de la maladie, porte à croire une étude à laquelle a participé un chercheur montréalais. Le même phénomène pourrait s'appliquer à d'autres types de cancers, a précisé le ...

24 octobre 2022

Activité physique des jeunes: le Canada à la traîne par rapport à plusieurs pays

Des comparaisons mondiales sur l'activité physique des enfants et des jeunes révèlent que le Canada continue d'accuser un retard par rapport à d'autres pays pour plusieurs indicateurs clés.  Les comparaisons réalisées dans 57 pays par 682 experts ont évalué dix indicateurs communs.  Le classement dévoilé par l'organisme Active Healthy Kids ...