Publicité
2 février 2019 - 10:36

Sandro Grande est nommé responsable du programme de soccer des Nomades

Par Salle des nouvelles

L’équipe de soccer féminin division 1 des Nomades sera dirigée, la saison prochaine, par Sandro Grande qui était déjà à la barre de l’équipe de soccer masculine division 1.

Ce changement de garde s’explique par la volonté des Nomades de permettre aux équipes de poursuivre le travail accompli jusqu’à maintenant et d’être des prétendants aux plus grands honneurs à l’échelle provinciale et nationale.

Occupant le poste d’assistant directeur technique du Club les Étoiles de l’Est, Sandro Grande est un entraîneur expérimenté et respecté au sein de la communauté de soccer québécoise. Son expérience à titre de joueur professionnel avec l’Impact et en Europe lui permet de bien comprendre les rêves que peuvent caresser les étudiants-athlètes souhaitant évoluer au plus haut niveau.

Guedid Cabdillahi, occupait le poste d’entraîneur-chef depuis les cinq dernières années restera au sein de l’équipe d’entraîneurs de l’équipe féminine à titre d’adjoint. Le travail de recrutement entamé en vue de la prochaine saison continuera suite à la passation de l’équipe sous le règne de Grande.

Les équipes de soccer des Nomades souhaitent être compétitive à l’automne 2019, puisque le Collège Montmorency sera l’hôte du championnat provincial de soccer division 1 du RSEQ les 26 et 27 octobre prochain.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.