Publicité
8 février 2019 - 13:32

Baseball : Journées d’inscription les 16-17 février à Baseballtown

À l’aube des camps d’entraînement qui s’amorceront dans quelques semaines en vue de la saison de baseball 2019, l’Association régionale de baseball amateur de Laval (Baseball Laval) tiendra deux journées d’inscription le samedi 16 février de 10h à 16h et le dimanche 17 février de 10h à 14h à Baseballtown (3835, boulevard Curé-Labelle, Laval). Rappelons que Baseballtown est partenaire de Baseball Laval depuis plusieurs années.

Des représentants de chaque association locale inscriront les joueuses et joueurs et répondront aux questions des enfants et/ou des parents. En 2018, ce sont quelque 1 000 joueuses et joueurs qui étaient inscrits dans la région de Laval.

« Le baseball, c’est un sport qui s’adresse à tous les enfants, filles ou gars, et dans lequel ils peuvent évoluer tout en s’amusant. C’est aussi un sport qui fait bouger et qui permet de développer des habiletés dans les trois facettes que sont frapper, attraper, lancer des balles. J’invite les enfants et leurs parents à se rendre à Baseballtown pour se réinscrire ou encore pour s’inscrire pour la première fois. Il n’y a pas d’âge pour commencer à jouer ! », a souligné le président de Baseball, Christian Cyr.

Pour de plus amples informations, les personnes intéressées peuvent communiquer avec l’une des associations :

À noter qu’il sera possible de s’inscrire à tout moment après ces journées d’inscription, auprès de l’une de ces associations.

Aussi, des représentants des Associés de Laval (AA) seront présents ainsi que les responsables régionaux des arbitres et des marqueurs. La région est toujours à la recherche d’officiels pour les matchs.

Enfin, les parents qui voudront offrir du temps à titre bénévole, qu’il s’agisse d’un poste d’entraîneur-chef, adjoint, gérant d’équipe ou autre, pourront offrir leurs disponibilités.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.