Publicité
27 mai 2019 - 08:00

Reconnaissance et fierté sont à l’honneur au Gala Sports Laval

50 000 $ remis en bourses aux acteurs du milieu sportif lavallois

Par Salle des nouvelles

Le 11e Gala Sports Laval récompensait vendredi soir dernier l’excellence du milieu sportif lavallois en remettant des prix et bourses à 72 lauréats s’étant démarqués pour leurs réalisations exceptionnelles au cours de la saison. Grâce au succès de la campagne de l’Opération Nez Rouge Laval-Basses Laurentides tenue en décembre dernier, c’est 50 000$ en bourse qui ont été remis aux acteurs du milieu sportif lavallois.

« Sport Laval est unique en célébrant le sport fédéré et scolaire lors d’une même soirée. Au quotidien, nous unissons nos forces pour faire de Laval un milieu fort et inspirant en matière sportive. Les Lavallois peuvent bouger dans un climat harmonieux et c’est une grande fierté de célébrer année après année le sport de notre communauté tout en développant le sentiment d’appartenance à notre ville », affirme Geneviève Cossette, présidente de Sports Laval.

Pierre Gervais rejoint les grands du sport lavallois

Le Gala Sports Laval est aussi le moment d’honorer un nouveau membre au Temple de la renommée du sport lavallois. Cette année, Pierre Gervais rejoint les 44 autres intronisés qui sont honorés en permanence dans le hall d’honneur de la Place Bell. Homme très engagé bénévolement sur la scène sportive lavalloise, il s’est d’abord impliqué dans le milieu du hockey. Au début des années 70, il est entraîneur de hockey et devient rapidement dirigeant au sein des Deltas de Laval. Il fonde ensuite les Sénateurs de Laval au niveau AA, en plus d’occuper pendant plusieurs années la vice-présidence et la présidence de Hockey Laval. Par son implication dans le milieu et l’organisation de nombreux événements spéciaux, il a su positionner la ville de brillante façon sur la scène québécoise. De plus, il est l’un des cofondateurs de l’URLS de Laval en 1997 et préside les campagnes d’Opération Nez rouge Laval-Basses Laurentides pendant plus de 15 ans. Dès la création de Sports Laval en 2003, il siège au conseil d’administration et y agira comme président de 2007 à 2018. En 2003, il est intronisé au Temple de la renommée du  hockey lavallois, puis en 2010, il reçoit cette même distinction au sein d’Hockey Québec. C’était tout naturel que M. Gervais trouve sa place cette année au club sélect de ceux qui ont marqué sportivement notre communauté.

Saison de rêve pour Félix Dolci

Suite à une saison riche en émotions et en résultats, Félix Dolci, athlète en gymnastique artistique, a décroché le titre d’athlète international de l’année. Félix a participé à sa première compétition en 2009 et a depuis, remporté une collection impressionnante de plus de 200 médailles ainsi que plusieurs honneurs. Aux Jeux olympiques de la Jeunesse en 2018, Félix s'est qualifié pour les finales individuelles concours multiple et de toutes les épreuves, terminant la compétition avec une médaille d'argent aux anneaux. Lors de sa participation aux Jeux du Canada à Red Deer en 2019, le gymnaste a marqué l’histoire. Fort d’une récolte de cinq médailles en 2015, Félix a ajouté six podiums à son cumulatif, devenant ainsi l’athlète le plus décoré en hiver. «L’année prochaine, je vise les Jeux olympiques de Tokyo. Depuis que je suis tout petit j’y rêve, je m’entraîne depuis des années et maintenant j’y pense quotidiennement. J’espère vraiment y participer », affirme le jeune athlète de 17 ans, s’entraînant au Club Laval Excellence sous la direction d’Adrian Balan.

À propos de Sports Laval

Depuis 2003, Sports Laval a pour mission de favoriser le développement du sport pour les jeunes lavallois, de l’initiation à l’excellence, en rassemblant et en soutenant à cet effet les organisations scolaires et civiles.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.