Publicité
1 juillet 2019 - 14:00

Pour les dirigeants de l’équipe, la signature de Francis était une priorité

Pétroliers du Nord : mise sous contrat du capitaine Francis Desrosiers

Par Salle des nouvelles

Les Pétroliers du Nord sont heureux d’annoncer la mise sous contrat de leur capitaine Francis Desrosiers. Pour les dirigeants de l’équipe, la signature du joueur était une priorité. Ce dernier a connu toute une saison l’an passé inscrivant 37 points en 36 parties.

Il en sera à sa cinquième campagne dans la LNAH et comme Pierre Pelletier le mentionnait :

« Francis est comme un bon vin. Il ne cesse de nous surprendre et plus le temps passe, meilleur il devient. »

Le principal intéressé était on ne peut plus heureux de parapher une nouvelle entente avec les Pétroliers.

« Je suis extrêmement heureux de revenir. Je vois la direction que prend cette équipe et le virage jeunesse me plaît énormément. Nos dirigeants ont effectué un excellent repêchage et nous allons avoir une équipe pas mal plus rapide la saison prochaine »,  a affirmé le capitaine Francis Desrosiers.

Le capitaine ne sera pas en reste puisqu’il est en plein entraînement, qu’il a perdu 20 lbs et entend gagner en vitesse. Voilà qui n’est pas une nouvelle réjouissante pour les défensives adverses!

« Les dernières saisons n’ont pas été faciles avec tous les déménagements. Je suis triste de quitter Saint-Jérôme, mais voilà qu’on nous offre une deuxième chance à Laval. Nous sommes la seule équipe sur la Rive-Nord, j’invite donc les partisans de toute la Rive-Nord à venir nous encourager à Laval. Nous sommes très accessibles et offrons un produit unique », a-t-il déclaré .

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.