Publicité
18 juillet 2019 - 14:00

14e édition

3 000 jeunes au rendez-vous pour les journées Mini-Jeux à Laval

Par Salle des nouvelles

Sports Laval est fier de la tenue de ses journées Mini-Jeux où 3 000 jeunes provenant de différents camps de jour lavallois ont pris part à l’initiative. Depuis 14 ans, Sports Laval présente l’événement qui s’inscrit dorénavant dans le programme Mes Premiers Jeux de SPORTSQUÉBEC. Du 9 au 12 juillet, les apprentis-sportifs se sont donné rendez-vous à l’école secondaire Laval Junior Academy pour prendre part à des initiations sportives amusantes. 

Ces journées, organisées par Sports Laval en collaboration avec la Ville de Laval et les associations régionales sportives, ont pour but de rendre les jeunes actifs et de combler leur désir de bouger en découvrant un intérêt à la pratique d’activités.

« Les jeunes qui prennent part aux journées développent leur sentiment de fierté et d’appartenance et seront inspirés à se surpasser. Nous contribuons à allumer la flamme pour un sport et un jour, nous souhaitons que certains d’entre eux prennent part aux Jeux régionaux ou même aux Jeux du Québec », a affirmé Martin Savoie, directeur général de Sports Laval.

Une journée inspirante

Dès leur arrivée, les jeunes ont participé à un échauffement en vue de leur journée d’activités. Comme le veut maintenant la tradition, une cérémonie d’ouverture avec un porte-drapeau et le serment de l’athlète a permis de faire vivre l’ambiance de grands Jeux comme les Jeux du Québec. La gymnastique, l’athlétisme, le curling, le badminton et le volleyball sont quelques-uns des 30 sports mis de l’avant lors de ces journées. La cérémonie de clôture est venue confirmer l’initiation sportive des jeunes lavallois.

À propos de Sports Laval

Depuis 2003, Sports Laval a pour mission de favoriser le développement du sport pour les jeunes lavallois, de l’initiation à l’excellence, en rassemblant et en soutenant à cet effet les organisations scolaires et civiles. Pour plus d’information : http://www.sportslaval.qc.ca/ Facebook/  Instagram  

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.