Publicité
23 juillet 2019 - 14:00

Gymnastique Québec – Élite Canada

Une récolte de six médailles pour Félix Dolci en Colombie-Britannique

Par Salle des nouvelles

Félix Dolci, du club Laval Excellence, a brillé lors de la compétition Élite Canada de gymnastique artistique masculine, qui était présentée à Langley, en Colombie-Britannique, de mercredi à samedi. Le jeune athlète de 17 ans a récolté pas moins de cinq médailles d’or et une d’argent chez les juniors.

Le champion du monde junior aux anneaux et vice-champion du monde au sol a dominé la finale aux engins de sa catégorie, samedi. Il a fini premier au sol (13,600), au cheval d’arçon (12,200), aux anneaux (14,000), à la table de saut (14,650) et aux barres parallèles (13,350).

« C’était une belle performance! Je me sentais mieux que vendredi et je suis vraiment satisfait du résultat. C’est ma dernière compétition chez les juniors et ça se termine sur une bonne note », a expliqué Dolci, qui, dès l’automne, fera le saut chez les seniors où il tentera d’obtenir sa place sur l’équipe olympique canadienne en vue de Tokyo 2020.

« Ça va aller vite! Ma prochaine compétition sera en tant que senior et je veux être prêt. Je ne veux pas arriver et être un simple figurant. Je veux être parmi les meilleurs et devenir un incontournable pour l’équipe nationale », a-t-il ajouté.

D’autres Québécois sont aussi montés sur le podium lors de la journée de samedi. C’est le cas d’Anthony Edward Balan (Laval Excellence) qui a récolté l’argent au sol (13,450) et le bronze au cheval d’arçon (11,600). Nathan Yvars (École les Dynamix) a quant à lui obtenu l’argent à la table de saut (13,750), ainsi que le bronze aux anneaux (12,650) et à la barre fixe (12,250), alors que Mathys Jalbert(Laval Excellence) a fini deuxième à la barre fixe (12,550).

Un faux-pas au concours complet

Avant de remporter ses cinq médailles d’or, Dolci participait au concours complet chez les juniors 16-17 ans, vendredi, où il tentait de conserver son titre acquis aux Championnats canadiens, en mai dernier.

Le scénario espéré ne s’est toutefois pas concrétisé, alors que l’Ontarien Evgeny Siminiuc est monté sur la plus haute marche du podium avec 78,800 points, soit deux de plus que Dolci (76,800) qui a mis la main sur l’argent. Patrick Talbot, du Nouveau-Brunswick, a terminé troisième avec une récolte de 71,100 points.

« Je visais l’or au total des épreuves pour une deuxième fois en quelques mois, mais je n’ai pas atteint mon objectif. Ce n’était vraiment pas ma meilleure performance à vie! J’ai fait des erreurs que je ne fais pas à l’habitude et ça m’a coûté beaucoup de points. Heureusement, j’ai réussi à me ressaisir à temps pour décrocher l’argent et prendre du rythme pour les finales de samedi », a poursuivi le Lavallois.

Pour leur part, Yvars (70,800 points), Jalbert (67,750 points) et Balan (48,950 points) ont respectivement terminé 4e, 6e et 14e.

Un retour réussi pour William Émard

Chez les seniors, William Émard (Laval) a lui aussi connu un bon week-end en remportant l’or au sol (14,050) et à la table de saut (14,400). Il est aussi reparti de Langley avec une médaille d’argent remportée aux anneaux (14,650), une épreuve qu’il n’avait pas disputée depuis une blessure subie à l’épaule un peu plus tôt cette année.

« Tout s’est bien déroulé! J’avais participé aux épreuves de sol et de sauts dans mes dernières compétitions et je savais que je pouvais viser haut. Par contre, la médaille dont je suis le plus fier est l’argent aux anneaux. J’ai travaillé fort pour revenir et mes efforts sont récompensés. C’est vraiment un bon sentiment de revenir et de gagner une médaille », a fait valoir Émard.

Le Montréalais Cory Patterson (Centre Père Sablon), a été l’unique autre multiple médaillé québécois chez les seniors. Il a remporté l’or aux barres parallèles (14,050) et à la barre fixe (13,800).

Patterson sera rapidement de retour à l’action, lui qui participera aux Jeux panaméricains de Lima, au Pérou. Il sera accompagné de René Cournoyer (Repentigny), Zach Clay (Chiliwack, C.-B.), Sam Zakutney (Ottawa, Ont.) et Justin Karstadt (Etobicoke, Ont.).

« Mes buts pour l’épreuve par équipe aux Jeux panaméricains sont d’aider ma formation à obtenir le meilleur pointage possible, et selon les résultats des autres équipes, nous placer dans la course pour une médaille. J’espère aussi que nous aurons quelques gars dans les finales du concours multiple et des finales par épreuve pour gagner des médailles pour le Canada », a mentionné Patterson à Gymnastique Canada.

Joël Gagnon (Centre Père Sablon), médaillé de bronze à la barre fixe (13,150), Mathieu Csukassy (Centre Père Sablon), médaillé de bronze aux barres parallèles (12,800), René Cournoyer (Gymnika), médaillé de bronze aux anneaux (14,050) et Thierry Pellerin (Gymnamic), médaillé d’or au cheval d’arçon (14,250) ont aussi obtenu des podiums lors de la finale aux engins chez les seniors.

Pour ce qui est du concours complet disputé vendredi, c’est l’Ontarien Justin Karstadt (80,450) qui a été sacré champion senior en terminant devant les Britanno-Colombiens Darren Wong (79,200) et Zach Clay (79,050).

Mathieu Csukassy (78,100) a pris le quatrième rang, tandis que Cory Patterson (77,700), Charles-Étienne Légaré (70,300), Joël Gagnon (67,400), René Cournoyer (66,900), William Émard (42,175), Thierry Pellerin (39,850), Napoléon Côté (22,400) et Frédéric Dubeau (7,350) ont respectivement pris les 6e, 14e, 15e, 16e, 20e, 21e, 31e et 38e échelons.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.