Publicité
7 août 2019 - 09:00

Plongeon – Jeux panaméricains

Semaine parfaite pour Jennifer Abel : elle conserve son titre panaméricain

Par Salle des nouvelles

Quelques jours après avoir remporté l’or en synchronisé, Jennifer Abel a conclu une semaine parfaite en montant sur la plus haute marche du podium à l’épreuve individuelle du 3 m aux Jeux panaméricains de Lima, au Pérou.

Tout au long de la soirée, la Québécoise a été dominante, ce qui lui a permis de récolter un total de 374,25 points.

« Je suis extrêmement satisfaite du résultat! » s’est exclamée Abel qui est parvenue à accomplir tous ses objectifs lors de son passage au Pérou.

« Je suis vraiment contente de remporter ma deuxième médaille. Je voulais conserver mon titre panaméricain et j’ai réussi à le faire avec une belle performance. Je suis plus que satisfaite! », a-t-elle ajouté.

Malgré tout, l’athlète de 27 ans reconnaît qu’elle devra travailler sur des aspects bien précis de ses plongeons afin d’être prête pour la prochaine saison et c’est avec beaucoup d’enthousiasme qu’elle entamera cette année olympique.

« Il y a toujours place à l’amélioration! Je sais que j’ai raté quelques points sur deux de mes plongeons, mais je sais sur quoi travailler pour avoir du succès et être bien préparée pour Tokyo. C’est plaisant de finir sur une bonne note et je suis déjà motivée pour la prochaine année », a-t-elle affirmé.

Avant tout, Abel profitera d’une période de repos bien méritée. Elle reviendra au Québec au cours de la prochaine semaine et pourra savourer ses victoires avec parents et amis.

« Ç’a été une longue saison et je vais prendre quelques semaines de vacances. Ça fait longtemps que je suis partie et j’ai hâte d’être de retour à la maison. En plus, je reviens avec deux médailles d’or de plus, alors j’ai hâte de célébrer avec mes proches », a mentionné l'athlète.

Également en action lors de cette finale, Pamela Ware a terminé au pied du podium avec une récolte de 330,60 points. Elle a conclu tout juste derrière la Mexicaine Dolores Hernandez Moron (339,60 points) et l’Américaine Brooke Schultz (334,85 points) qui ont respectivement pris les deuxième et troisième rangs.

Riendeau remporte le bronze au 10 m

Du côté masculin, Vincent Riendeau est monté sur la troisième marche du podium à l’issue de la finale au 10 m individuel. Pour ce faire, le Québécois a connu beaucoup de succès sur ses entrées avant, un aspect sur lequel il a mis beaucoup de temps et d’énergie au cours de la dernière saison.

« Ç’a été ma force! J’ai pratiqué ces plongeons tout au long de la saison et je vois clairement une amélioration. C’est ce qui m’a permis d’avoir le bronze ce soir », a avoué celui qui a terminé la finale avec un total de 462,70 points, derrière les Mexicains Kevin Berlin Reyes (500,34 points) et Ivan Garcia Navarro (497,55 points).

Ainsi, à l’image d’Abel, Vincent Riendeau sait déjà ce qu’il devra améliorer en prévision de la prochaine saison. De plus, il n’écarte pas la possibilité d’ajouter de nouveaux plongeons à son arsenal afin de se rapprocher de la barre des 500 points.

« J’ai eu une bonne technique tout au long de la saison et, maintenant, je dois avoir une meilleure finition. Je vais mettre l’accent sur mes entrées arrière et peut-être intégrer de nouveaux plongeons. Je devrai travailler fort, mais je suis prêt », a-t-il conclu.

Zsombor-Murray a faim

De son côté, Nathan Zsombor-Murray s’est classé sixième lors de la finale du 10 m individuel avec un total de 433,00 points. À la suite de son épreuve, il a regardé son coéquipier Vincent Riendeau recevoir sa médaille avec une seule idée en tête, soit celle de monter sur le podium à son tour.

« Je suis toujours content pour mes coéquipiers et c’est sûr que ça me donne envie de gagner aussi! Ça me pousse toujours à devenir meilleur et à continuer de travailler », a indiqué le plongeur de 17 ans qui, après avoir commencé sa soirée en force, a connu des difficultés qui l’ont lentement fait glisser au classement.

« J’ai eu un très bon départ avec mes trois premiers plongeons. Par contre, au quatrième, j’avais trop de rotation et ça m’a coûté cher. Après, j’ai regardé le tableau et je suis devenu un peu plus nerveux, ce qui a provoqué quelques erreurs », a-t-il aussi dit.

Malgré tout, Zsombor-Murray a été en mesure de terminer en force pour consolider sa place dans le top-6 et c’est avec la tête haute qu’il quittera Lima.

« Je suis très content de ma performance aux Jeux panaméricains. Je repars avec une médaille et beaucoup plus d’expérience. C’était une semaine incroyable et, maintenant, j’ai encore plus faim! », a conclu l'athlète.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.