Publicité
22 août 2019 - 14:00

LBJEQ

Début des séries éliminatoires pour les Pirates Chevrolet 440 de Laval

Par Salle des nouvelles

Les Pirates Chevrolet 440 entamaient la première ronde des séries éliminatoires de la LBJEQ, le mercredi 21 août, à 19 h 30, au stade du parc Paul-Marcel-Maheu de Laval. Ils affrontaient alors le Royal de Repentigny dans une série 4 de 7. 

Voici l’horaire complet de cette première étape des séries éliminatoires pour les Pirates Chevrolet 440 : 

Mercredi 21 août à 19 h 30 - Parc Paul-Marcel-Maheu
Jeudi 22 août à 19 h 30 - Parc Champigny
Samedi 24 août à 19 h - Parc Paul-Marcel-Maheu
Dimanche 25 août à 19 h - Parc Champigny
Mardi* 27 août à 19 h 30 - Parc Paul-Marcel-Maheu
Mercredi* 28 août à 19 h 30 - Parc Champigny
Vendredi* 30 août à 19 h 30 - Parc Paul-Marcel-Maheu
* : si nécessaire 

Il est possible de consulter le site Internet de la LBJEQ pour les mises à jour et les résultats. 

Par la suite, ce sera les finales de section. Les trois perdants de ces finales de section auront une chance de se reprendre dans le premier mini-tournoi, une nouveauté en 2019, avec à l'enjeu la 4e place de demi-finaliste en vue des deux dernières rondes. 

Mentionnons que les Pirates Chevrolet 440 de Laval ont terminé la saison régulière au deuxième rang de la section La Cage - brasserie sportive avec une fiche de 24 victoires et 20 revers pour une moyenne de 0,545.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.