Publicité
27 octobre 2019 - 04:00 | Mis à jour : 04:51

Victoire 7 à 5

Hockey: les Marquis ont souffert face aux Pétroliers

Par Salle des nouvelles

Les Pétroliers du Nord étaient du côté de Jonquière vendredi soir. Ils sont repartis avec deux points en poche après avoir défait le Marquis 7 à 5 lors d’un match enlevant, où pas moins de 12 buts ont été marqués.

Les Pétroliers ont démarré en trombe en prenant les devants, mais comme à chaque fois dans le match, les locaux sont revenus de l’arrière pour effrayer aux hommes de Pierre Pelletier. Du côté des perdants, Jérémy Vigneault-Bélanger a terminé la soirée avec 2 buts alors que Francis Verreault-Paul récoltait 3 mentions d’aide.

Macenauer, Bastien et Pokulok au sommet

Les artisans de cette victoire des Pétroliers ont été Maxime Macenauer (2 buts, 2 passes), David Bastien (2 buts) et Sasha Pokulok (1 but, 2 passes). Sean McMorrow a réellement mal paru lorsqu’il a tenté d’inviter Pierre-Luc Létourneau-Leblond au combat et qu’il s’est fait prendre lors d’un mauvais changement laissant les visiteurs creuser l’écart à 4 à 2. Leblond a terminé la soirée avec 2 points.

En première période, Pierre-Luc a grandement contribué au premier but de David Bastien en remportant une importante bataille le long des rampes permettant à son coéquipier de décocher un excellent tir de l’enclave. « Mes gars ont démontré beaucoup de caractère ce soir. Ils n’ont pas paniqué et ont respecté le plan de match. On trouvait Macenauer très bon lorsqu’il jouait contre nous, mais là on voit encore plus ce qu’il peut faire pour notre équipe! » a déclaré Pierre Pelletier à l’issue du match.

Une suture pour l'entraîneur des Pétroliers

L’entraîneur des Pétroliers arborera une belle cicatrice au front puisqu’il a reçu 4 points de suture: il a été atteint par le disque en troisième période. Les gens s’attendent à voir Pierre-Luc jeter les gants face à des joueurs de 4e trio. Toutefois, après trois parties, le grand numéro 25 des Pétroliers s'est pointé au 5e rang des marqueurs de la LNAH. Sasha Pokulok, James Desmarais avec 6 points chacun suivis de Maxime Macenauer (5 points) mènent la colonne des marqueurs de la LNAH en ce début de saison.

Les Pétroliers ont terminé la soirée avec 2 buts en 6 avantages numériques alors que les hommes de Bob Desjardins ont bénéficié de pas moins de 11 avantages d’un homme et parfois de deux hommes. Maxime Clermont a bien défendu la cage des siens en essuyant une rafale de 41 tirs dont plusieurs peu commodes.

En toute fin de rencontre, les esprits se sont échauffés et quelques combats ont éclaté sans grave conséquences, le match étant hors de portée pour le Marquis qui essuie un troisième revers consécutif au grand dam des 1617 spectateurs présents.

 

Deux nouveaux chez les Pétroliers: le défenseur Charlie Roy et le gardien Francis Leclerc

Les Pétroliers du Nord avaient annoncé lors du dernier repêchage leur désir de se rajeunir. En plus de Nicolas Poulin, Brendan Hamelin et Anthony Cortese voilà que Pierre Pelletier en est venu à des ententes avec deux autres choix du repêchage 2019 soit le défenseur Charlie Roy ainsi que le gardien de but Francis Leclerc.

Charlie Roy, 22 ans, est un défenseur gaucher originaire de Blainville. C'est un choix de troisième ronde des Pétroliers. Charlie st issue de l’Université Concordia. Il a disputé 3 saisons sous les couleurs de l’Armada de Blainville-Boisbriand avant de passer aux Cataractes de Shawinigan à l’âge de 20 ans. Il avait également porté les couleurs des Cobras de Terrebonne. « Charlie est un défenseur rapide qui a une bonne relance du jeu. Même s'il ne mesure que 5’9, son style de jeu me fait un peu penser à Francis Bouillon», a affirmé Pierre Pelletier.

Du renfort entre les poteaux

Le grand manitou des Pétroliers a également annoncé une entente avec Francis Leclerc qui était attendu dans un futur plus ou moins lointain. À 6’1’’, le cerbère originaire de Châteauguay a été dominant dans la LHJMQ alors qu’il a porté l’uniforme de l’Armada, du Drakkar et des WildCats de Moncton. En 55 parties à Moncton, Leclerc a maintenu un pourcentage d’efficacité de 90.3%. Nul doute que le professionnalisme démontré par toute l’organisation depuis le retour au Colisée Laval aura été un facteur prépondérant dans la décision des deux jeunes joueurs.

« Depuis que je suis jeune, je sais que la LNAH offre un excellent calibre. Je connais plusieurs joueurs de l’édition actuelle qui me parlent en bien de cette organisation. En plus j’habite St-Jérôme alors le fit est parfait. Je n’étais pas éligible à jouer dans les rangs universitaires car j’arrivais de la ECHL, la LNAH est donc un match parfait pour moi », a déclaré Francis Leclerc.

L’entraîneur-chef des Pétroliers du Nord s'est montré fier de sa prise :« Francis est un joueur très intense. Il a beaucoup de caractère. Je le connais très bien car il a déjà joué pour moi dans le passé dans des ligues estivales Élite. Avec Maxime Clermont et Guillaume Thérien il va former un solide trio. Francis a été excellent dans la LHJMQ et il pratiquait avec les Stingers de Concordia depuis quelques semaines. Il fera donc ses débuts professionnels très prochainement avec nous ».

Les Pétroliers aligneront donc 5 joueurs issus de leur dernier repêchage. Charlie Roy sera donc de la formation demain après-midi alors que les Éperviers de Sorel-Tracy seront au Colisée Laval à 14 :30. Quant à Francis Leclerc, il sera au match de demain, mais ne sera pas inséré immédiatement dans la formation. Il sera de la pratique hebdomadaire des Pétroliers mercredi soir.

Pour se procurer des billets en ligne. La billetterie des Pétroliers du Nord au Colisée Laval sera
ouverte les mercredis lors des entraînements de l’équipe.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.