Publicité
4 novembre 2019 - 12:00

Marque de 6-5 contre les 3L de Rivière-du-Loup

Une remontée miraculeuse pour les Pétroliers du Nord

Après une victoire acquise vendredi sur la route aux dépens de l’Assurancia de Thetford-Mines au compte de 7 à 5, les Pétroliers du Nord avaient la visite du 3L de Rivière-du-Loup hier soir, soit la bataille du troisième rang.

Devant le filet, l’entraîneur-chef Pierre Pelletier a choisi de miser à nouveau sur Francis Leclerc, qui avait bien fait la veille dans la victoire des siens. Le jeune gardien a bien entamé la rencontre, y allant d’un superbe arrêt de la mitaine sur un tir à bout portant à 3 :37 avant de voir Louick Marcotte, des 3L, ouvrir la marque moins d’une minute plus tard, puis Michael Ward doubler l’avance des siens lors d’une supériorité numérique à 7 :24. Leclerc a néanmoins gardé son club dans la rencontre, lui qui a fait face à un barrage de 16 tirs lors du premier vingt, qui allait se solder par une avance de 2-0 des visiteurs.

Trois buts sans riposte pour les 3L au second engagement

Après seulement 23 secondes en deuxième, le capitaine Francis Desrosiers brisait la glace pour les locaux au cours d’une supériorité numérique puis, quelques minutes plus tard, Jean-Michel Daoust profitait d’une mauvaise sortie du gardien Mathieu Corbeil pour créer l’égalité. Les 3L allaient cependant marquer trois buts sans riposte avant la fin du second engagement et retraiter au vestiaire avec un coussin de trois buts.

Piqués au vif par les quelques escarmouches qui avaient pimenté la période précédente, les Pétroliers ont entamé la troisième avec le couteau entre les dents, marquant quatre buts consécutifs, dont trois avec l’avantage d’un homme, pour finalement remporter un deuxième gain en 24 heures, celui-ci par la marque de 6-5.

Plusieurs escarmouches en faveur des Pétroliers

Le jeu de puissance lavallois a d'ailleurs excellé, capitalisant quatre fois en huit occasions. Avec un but et trois mentions d’aide, le défenseur Sasha Pokulok poursuit sa dominance en ce début de saison, lui qui compte maintenant 5 buts et 7 passes à sa fiche, pour un époustouflant total de 12 points en seulement 6 rencontres.

Jean-Michel Daoust (1-1-2), David Bastien (1-1-2), Julien Brouillette (1-1-2) et Maxime Macenauer (0-2-2) ont quant à eux amassé deux points chacun dans la victoire. Le jeune cerbère Leclerc a lui aussi connu un bon match, réalisant 32 arrêts pour compléter son premier weekend dans la LNAH avec une fiche parfaite de deux gains en autant de matchs. Son vis-à-vis, quant à lui, s'est vu mitraillé de 46 lancers par les patineurs lavallois.

Les robustes Patrick Bordeleau et Pierre-Luc Leblond ont eux aussi fait sentir leur présence, étant de plusieurs bousculades entre les sifflets et lançant des messages et invitations à "danser"; à plusieurs joueurs adverses, qui ont tous refusé.

L'adversaire Maxime Villemaire a "aidé" les Pétroliers à l'emporter

L’entraîneur-chef Pierre Pelletier s'est montré fier de la force de caractère et la persévérance démontrées par ses hommes dans ce gain, qu’il attribue toutefois en partie à un joueur adverse en particulier.

« Par le passé, j’en ai vécu, des retours comme ça au Colisée et c’est un ‘feeling’ incroyable. On y croyait quand même, mais pendant une bonne partie du match, le ‘puck’ ne roulait pas pour nous. On voyait que l’effort y était, mais les bonds n’allaient pas en notre faveur. Après une première période exécrable, on s’est parlé dans le blanc des yeux et nous sommes sortis en force en deuxième. Nous avions quand même un retard de trois buts à la fin de l’engagement, les 3L ayant su profiter de nos erreurs, mais on voyait que nos gars jouaient avec intensité. »

Pour l'entraîneur, la mise en échec de Maxime Villemaire en fin de deuxième a réveillé son équipe : c'était leur motivation supplémentaire. "Je peux donc dire que Maxime Villemaire a aidé notre équipe à gagner ce soir en nous piquant au vif et nous donnant de l’émotion", a conclu Pierre Pelletier.

 

Les Pétroliers recevront leurs rivaux de Jonquière ce vendredi 8 novembre à 20h, pour un match fort attendu dont le niveau d’intensité et d’émotion devrait être à son paroxysme. Pour se procurer les billets.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.