Publicité
21 novembre 2019 - 09:00

Transaction avec Cool FM de Saint-Georges

Hockey: retour d'O'connor et de Leduc chez les Pétroliers

Par Salle des nouvelles

Les Pétroliers du Nord cèdent le vétéran Marc-Olivier D’Amour au Cool Fm en retour des défenseurs Gabriel O’connor et Loïc Leduc ainsi que d’un choix de 4e tour au prochain repêchage.

O’connor est un défenseur âgé de 28 ans qui mesure 6’3’’. Il fait osciller le pèse- personne à 215 lbs. Il a joué son hockey junior à Halifax et Rouyn-Noranda, au sein de la LHJMQ. Il a ensuite effectué un stage de 4 ans à l’Université St-Francis Xavier avant de s’expatrier en France.

Loïc Leduc est quant à lui originaire de Châteauguay et est âgé de 25 ans. Il mesure 6’7’’ et a disputé sa carrière junior sous les couleurs des Screaming Eagles de Cape Breton. Il s'est révélé comme un choix de 4e tour des Islanders de New-York. Il a œuvré dans la ECHL et aussi dans la AHL avec les Sound Tigers de Bridgeport.

Les Pétroliers du Nord ont remercié Marc-Olivier D’Amour pour ses loyaux services lors de ces deux dernières saisons à Saint-Jérôme et Laval.

"Ils seront des prochaines pratiques"

« Nous avions besoin de profondeur à la position de défenseur et avec le retour prochain de Gabriel Lévesque, nous allions avoir un surplus d’attaquants. Nous croyons avoir fait l’acquisition de deux défenseurs solides qui jouent de manière physique. Leduc est un défenseur physique intelligent. Il pourrait s’avérer la pièce maîtresse de cette transaction. Les deux joueurs seront des prochaines pratiques », a déclaré Pierre Pelletier.

Les Pétroliers du Nord disputeront les deux rencontres de la semaine sur les patinoires adverses. Vendredi, la formation lavalloise sera à Jonquière et samedi à Saint-Georges.

La prochaine partie locale des Pétroliers du Nord aura lieu le vendredi 29 novembre à 20 h alors que les Éperviers de Sorel-Tracy seront de passage au Colisée Laval.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.