Publicité
15 janvier 2020 - 12:00

Ils cèdent le vétéran James Desmarais, Gabriel Girard et des considérations futures

LNAH : les Pétroliers du Nord accueillent Gabryel Paquin-Boudreau et Alexis Loiseaux

Par Salle des nouvelles

Désireux de s’améliorer, les Pétroliers du Nord transigent avec les Marquis de Jonquière en faisant l’acquisition de Gabryel Paquin-Boudreau, Alexis Loiseaux ainsi qu’un choix de 7e ronde au prochain repêchage.

En échange, les Pétroliers cèdent le vétéran James Desmarais, Gabriel Girard et des considérations futures.

Gabryel Paquin-Boudreau est un jeune joueur fougueux âgé de 24 ans qui fut un choix de deuxième tour des Sharks de San Jose. Il habite Beloeil, sur la Rive-Sud de Montréal. Dans la LHJMQ, il a porté les couleurs du Drakkar de Baie-Comeau, des Saguenéens de Chicoutimi et des Olympiques de Hull. En 201 matchs dans le circuit Courteau  il a amassé 182 points.

« Je voudrais d’abord remercier personnellement James pour ses bons services. Nous avions eu des discussions pour obtenir Gabryel car nous savions qu’il était un joueur de séries. L’an dernier, il avait joué un rôle déterminant dans la série contre Thetford. Sa fougue, sa vitesse et son tir foudroyant en mouvement sont les principaux atouts du joueur que l’on vient d’obtenir. À 24 ans et à l’approche des séries alors que l’intensité monte d’un cran, on ne pouvait pas passer à côté de cet échange malgré le fait que l’on cède James qui nous a rendu de loyaux services », affirmait Pierre Pelletier.

Les Pétroliers auront la visite des Marquis dès ce vendredi janvier dès 20h au Colisée Laval.

Vous pouvez  encore vous procurer des billets à l’unité dès maintenant à la billetterie en ligne des Pétroliers du Nord. Les Forfaits Flex sont disponibles à la billetterie du Colisée et via la billetterie en ligne.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.