Publicité
11 février 2020 - 06:00

Dès demain, au Colisée Laval

Hockey: programme double contre l'Assurancia pour les Pétroliers du Nord

Par Salle des nouvelles

Les chutes abondantes de neige de vendredi ont forcé l’annulation du match prévu le soir. Il sera rejoué demain, mercredi 12 février, au Colisée Laval dans des conditions météo plus clémentes. Il s’agira en fait d’une série de trois matchs en 5 jours pour les Pétroliers du Nord, qui vont recevoir l’Assurancia de Thetford-Mines deux fois soit mercredi soir et ensuite dimanche après-midi. Entre ces deux duels, les hommes de Pierre Pelletier se rendront à Sorel-Tracy vendredi soir.

Défaits samedi à Rivière-du-Loup, les Pétroliers du Nord devront se ressaisir eux qui étaient privés des services de pièces importantes de leur alignement en Julien Brouillette, Loïk Leduc ainsi que Pierre-Luc Létourneau-Leblond qui devraient, en principe,  tous être de la partie pour les trois matchs de la semaine.

« Après une période à chercher nos jambes qu’on semblait avoir laissées dans l’autobus, affirmait Pierre Pelletier, j’ai toutefois aimé l’effort et le désir de nos joueurs de revenir dans le match. Malheureusement, nous nous sommes butés tantôt à un Lacasse solide, tantôt à quatre poteaux francs qui étaient des chances de marquer que je qualifierais de A1. Même privés de deux de nos meilleurs défenseurs, si nous avions été opportunistes comme nous le sommes habituellement, nous avions des chances de gagner. La beauté de la chose c’est que l’on joue mercredi, donc nous pourrons nous reprendre rapidement. »

Le match se déroulera demain au mythique Colisée Laval à 20h: l’Assurancia de Thetford-Mines sera visiteur. À noter que les billets achetés pour le match du 7 février seront valides pour celui de demain à 20h.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.