Publicité

17 février 2020 - 09:45

Pierre-Luc Létourneau-Lebond, Patrick Bordeleau et Cédric Labelle absents

Hockey: face à Thetford Mines, les Pétroliers l'emportent 6 à 5

Par Salle des nouvelles

Privés de plusieurs éléments de leur formation régulière, les Pétroliers du Nord ont reçu l’Assurancia de Thetford-Mines pour la deuxième fois de la semaine, hier. Les Lavallois ont dû composer sans les services de Pierre-Luc Létourneau-Lebond, Patrick Bordeleau et Cédric Labelle, qui a déclaré forfait à quelques heures avant le match. Les visiteurs ont décidé d’utiliser la carte de la robustesse, mais mal leur en pris: ils ont écopé de plusieurs pénalités qui ont ultimement causé leur perte. Les Pétroliers l’ont emporté 6 à 5.

Les hommes de Pierre Pelletier ont pris l’avance 2 à 0 en première période et distribuaient de nombreuses mises en échec. C’est  Nicolas Poulin qui propulsait les siens en avant, complétant un superbe jeu amorcé par ses comparses Brendan Hamelin et Mathieu Leduc. À 16 :02, alors que Dylan Labbé venait d’asséner un double-échec à un joueur des Pétroliers, le capitaine Francis Desrosiers enfilait, lors d’un avantage numérique, son 17e filet de la présente campagne.

Les locaux ont connu un passage à vide, lors du second engagement ne tirant que quatre fois vers Philippe Cadorette. Les visiteurs ont repris l’avantage, en inscrivant quatre buts sans riposte, dont deux inscrits par Maxime Lecours. C’est alors que plusieurs coups disgracieux ont été assénés. À un certain moment, les partisans ont été témoins de deux coups de poings impunis assénés à Chris Cloutier, gracieuseté de Dave Labrecque, alors que Cloutier était déjà aux prises avec un joueur de l’Assurancia. Vincent Dunn y est allé de la même stratégie lors du troisième vingt.

Une troisième période prolifique

C’est en troisième période que les Pétroliers ont décidé de prendre le taureau par les cornes et ils sont revenus au hockey qu’ils diffusent, soit rapidité, intensité et robustesse. Jean-Michel Daoust y allait de son 16e de la saison alors qu’il tirait de la ligne bleue. Mathew Medley y est ensuite allé d’une charge vicieuse aux dépens de Nicolas Poulin, ce qui valut un avantage numérique aux locaux. Comble de malheur pour les visiteurs, ces derniers avaient un homme en trop sur la glace alors Christophe Losier est sauté sur la surface glacée. François Bouchard allait faire payer les visiteurs lorsqu’il complétait le jeu amorcé par Maxime Macenauer et Sasha Pokulok.

Les hommes de Bobby Baril pensaient sûrement avoir brisé les reins des Pétroliers lorsque Carpentier a redonné l’avance aux siens qui menaient alors 5 à 4. Indiscipliné, Alexandre Tremblay a pris place à nouveau au cachot et cette fois, il allait en faire payer chèrement le prix à ses coéquipiers, alors que David Bastien créait à nouveau l’égalité. Pour Bastien, il s’agissait de son onzième filet de la saison.

Les Pétroliers avaient le vent dans les voiles et déployaient la puissance de leur attaque qui allait faire mouche lorsque Nicolas Poulin y allait de son second de la rencontre, alors qu’il ne restait que 39 secondes au cadran, semant alors l’hystérie dans le Colisée Laval. Sur le jeu, Macenauer et Hamelin récoltaient chacun une mention d’aide. Pour Maxime Macenauer, il s’agissait de sa quatrième mention d’aide lors de cet engagement.

Les Pétroliers du Nord ont capitalisé quatre fois en avantage numérique lors de 9 occasions. Ils auront cédé deux fois en de pareilles occasions. Thomas Bellemare et Chris Cloutier ont jeté les gants en première période alors que Michael Lafrance et Nicolas Dumoulong en ont fait autant lors du second engagement. Jean-Michel Daoust a également livré un duel a Tommy Lafontaine au grand bonheur de ses coéquipiers et partisans.

Les Pétroliers sont à 5 points de l’Assurancia, ils ont un match en main et il reste encore un duel entre les deux équipes. Sorel-Tracy et Rivière-du-Loup suivent à 6 points des Pétroliers du Nord. Les prochains visiteurs au Colisée Laval seront les Marquis de Jonquière alors qu’un certain Jonathan Diaby est sorti de sa retraite. Le match aura lieu dimanche le 23 février à 14h30.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.