Publicité

11 août 2020 - 06:00

De l'équipe des Pirates Chevrolet 440

Ligue de baseball junior élite: Jacob Carroll sacré joueur du mois de juillet

Par Salle des nouvelles

Débit août, la Ligue de baseball junior élite du Québec a dévoilé les noms des joueurs du mois de juillet. Après avoir dû attendre deux mois de plus que ce qui était prévu, la saison 2020 a finalement pu être lancée à la mi-juillet. Et après une première quinzaine de jours de compétition, la LBJEQ a remis les premiers titres de joueurs Rawlings du mois à Jacob Carroll, des Pirates Chevrolet 440 de Laval et à Conor Angel, des Cardinals de LaSalle.

Jacob Carroll a disputé 10 rencontres depuis le début de la saison, obtenant 19 coups sûrs en 38 apparitions au bâton pour une moyenne de ,500 pour le mois de juillet. Il a claqué trois doubles et trois circuits et a terminé le mois avec 19 points marqués et 16 points produits! Il a ainsi été impliqué dans 32 points des siens depuis le début de la campagne.

Le joueur de 2e but de Laval a obtenu six buts sur balles et a finalement terminé le mois de juillet avec une moyenne de présence et de puissances (MPP) de 1,381, un chiffre très impressionnant! Il a ainsi contribué aux succès des Pirates dans leur lutte pour le premier rang de la section "La Cage - Brasserie Sportive".

Jacob est actuellement le meneur chez les frappeurs des Pirates au chapitre des points produits avec 19 et pour les coups de circuit avec trois depuis le début de la présente saison.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.