Publicité

25 août 2020 - 11:30

Au sein de la LBJEQ

Baseball : les Pirates Chevrolet 440 de Laval prennent la direction des séries éliminatoires

Par Salle des nouvelles

La saison 2020 des Pirates Chevrolet 440 de Laval a pris fin samedi dernier à la suite d’un programme double contre Saint-Eustache. Les Pirates terminent donc au deuxième rang de la section La Cage brasserie sportive avec une fiche de 15 victoires et 7 défaites pour une moyenne de victoires de ,682.

« Cette fiche représente la meilleure moyenne de victoires/défaites pour notre organisation des 10 dernières années », a expliqué le directeur-gérant Sébastien Groulx. Pour sa part, l’entraîneur-chef des Pirates, Mathieu Granger, s’est dit « plus que satisfait » de cette fiche.

Selon le directeur-gérant des Pirates, il y a plusieurs éléments positifs à retenir de cette saison. « Dès que nous avons amorcé le camp d'entraînement à la mi-juin, suite à l'autorisation de la santé publique pour retourner sur les terrains, l'ensemble de l'équipe a démontré une éthique de travail qui a donné les résultats escomptés. »

Dans le même ordre d’idées, l’entraîneur-chef des Pirates explique que « l’une des priorités de notre groupe d’entraîneurs était d’obtenir un engagement des joueurs envers l’équipe et pour la plupart des matchs cette saison, nous avons présenté un
alignement complet. C’est donc mission accomplie pour cette priorité
».

Au monticule

Toujours selon l’entraîneur-chef, le personnel de lanceurs a été constant toute la saison et la défensive a, pour sa part, bien progressé.

« La profondeur au monticule a bien servi l’équipe tout au long de la saison. Nos lanceurs partants auront connu, dans la majorité des parties, des départs de qualité et la relève a fait du bon travail également », précise le directeur-gérant.

Au bâton

En ce qui concerne l’offensive, les Pirates ont connu une baisse de régime vers la fin de la saison régulière. « Nous éprouvons présentement quelques ennuis au bâton, mais nous espérons que le tout se rétablira pour les séries », souligne Mathieu Granger.

Plusieurs performances méritent d’être soulignées, notamment Jacob Carroll, le joueur du mois de juillet dans la LBJEQ, qui termine la saison avec une moyenne offensive de ,474 incluant 3 circuits et 5 doubles pour 22 points produits en 15 parties.

De son côté, le receveur Olivier Mayrand termine la saison avec une moyenne au bâton de ,431 avec 7 doubles et 24 points produits en 20 parties. Quant à la jeune recrue Alexandre Denis, pour sa première saison dans la LBJEQ, il aura obtenu une moyenne offensive de ,310 avec 6 doubles et 13 points produits en 21 parties.

« Nous nous sommes battus jusqu'au dernier match pour atteindre la première position de notre section et nous pouvons être fiers du travail accompli », a déclaré Sébastien Groulx. « Ce qui me satisfait également c'est que nous avons obtenu ces résultats, malgré que notre équipe soit jeune puisque que les Pirates ont seulement 4 joueurs de 21 ans et plus, dont un seul de 22 ans. Je suis donc très satisfait du travail accompli jusqu'à maintenant par les joueurs et le personnel d'entraîneurs », a ajouté le directeur-gérant des Pirates.

Les séries éliminatoires: les Pirates amorceront le jeu

Cette année, les 12 équipes de la LBJEQ participent aux séries éliminatoires. Les deux premières rondes se tiendront à l'intérieur des trois sections afin de déterminer les 3 champions de section. Ainsi, les Pirates Chevrolet 440 de Laval vont amorcer les séries en affrontant le Royal de Repentigny. Il s’agit d’une série 3 de 5.

Selon l’entraîneur-chef des Pirates, « cette série se jouera dans les détails, car nous sommes deux équipes qui se ressemblent. Les duels au monticule seront enlevants et l’équipe qui sera la plus opportuniste va remporter la série ».

« Malgré le fait que nous perdons 4 joueurs aux dépens des collèges américains, nous avons confiance en notre groupe. Le Royal a une belle histoire en série et malgré le fait que nous ayons terminé devant eux au classement de la saison, nous les respectons au plus haut point », ajoute Mathieu Granger.

« Le fait d’affronter le Royal en lever de rideau des séries éliminatoires 2020 représente un beau défi pour nos joueurs et je crois que cette série risque d’être longue. Nous aurons besoin de l'effort de tous pour pouvoir la remporter »,  explique de son côté le directeur-gérant.

Le rendez-vous est donné dès le 3 septembre prochain pour le début de cette première ronde des séries éliminatoires de la Ligue de baseball junior élite du Québec.

Horaires de la série

  • 1. Le Royal vs les Pirates: le jeudi 3 septembre à 19h30 au parc de Lausanne, à Laval;
  • 2. Les Pirates vs Royal: le samedi 5 septembre à 16h au parc Champigny, à Repentigny;
  • 3. Les Pirates vs Royal: le samedi 5 septembre à 19h au parc Champigny, à Repentigny;
  • 4. * Royal vs Pirates: le dimanche 6 septembre à 14h au parc Lausanne, à Laval;
  • 5. * Royal vs Pirates le dimanche 6 septembre à 17h au parc Lausanne, à Laval.

* : si nécessaire

 

 

Source: Paul Martineau

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.