Publicité

9 mai 2021 - 09:00

Lancement des activités de la saison estivale

Le FC Laval conclut ses premiers partenariats

Par Catherine Deveault

Au cours des dernières semaines, le club de soccer le FC Laval a conclu plusieurs partenariats, notamment avec le député de Sainte-Rose, Christopher Skeete.

D'ailleurs, le FC Laval tient à remercier le député de Sainte-Rose pour sa contribution de 5000 $, qui permettra le lancement des activités de la saison estivale. Le club lavallois poursuivra ses démarches afin d’assurer d’autres partenariats dans les prochaines semaines.

« Je tiens à remercier sincèrement le député de Sainte-Rose, Christopher Skeete, pour son soutien au projet du FC Laval au fil des derniers mois. Ayant toujours soutenu la pratique du sport, et particulièrement celle du soccer dans sa circonscription, le député Skeete poursuit son partenariat et nous offre un support financier important avec un chèque d’un montant de 5000$. Le FC Laval est très heureux de ce partenariat qui nous permettra de continuer à promouvoir le soccer en offrant un environnement amusant, sécuritaire et professionnel dans le respect de chaque individu », mentionne James Patsilivas, DG FC Laval.

« Je reconnais que les derniers mois n’ont pas été faciles pour les associations sportives à travers le Québec. C’est pourquoi je suis fier de pouvoir soutenir financièrement et moralement le nouveau club lavallois de l’ouest dans le lancement de ses activités. Je suis impatient de voir les joueurs sur le terrain portant vivement le noir et mauve », ajoute Christopher Skeete, député de Sainte-Rose.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.