Publicité

24 juin 2021 - 06:00

12 associations sportives y participent

8000 jeunes bougent grâce à la Caravane multisports de Sports Laval

Par Salle des nouvelles

Sports Laval a sillonné les routes lavalloises du 6 mai au 23 juin 2021 avec la Caravane multisports dans le but de faire bouger les jeunes des écoles primaires, tout en leur faisant découvrir plusieurs sports. Lors des 33 journées d’activités, les 12 associations sportives participantes ont contribué à initier plus de 8 000 jeunes lors de cette activité clé en main offerte aux écoles.

« La Caravane a été une expérience positive, enrichissante et sécuritaire qui a donné le goût aux jeunes de bouger. La pandémie a affecté grandement la pratique sportive et nos associations régionales. L’arrimage fait entre les écoles, les élèves, les associations sportives et Sports Laval ont permis de raviver la flamme et contribuer à la relance sportive », affirme Geneviève Cossette, présidente de Sports Laval.

Les jeunes ont pu découvrir le baseball, le basketball, le boot camp, le cheerleading, le cyclisme, la danse sportive, la gymnastique, le handball, le pickleball, le rugby, le tennis et l’ultimate frisbee grâce aux animateurs passionnés provenant des clubs sportifs de la région ou des fédérations sportives. 

Face au succès de l’initiative, la Caravane reprendra la route cet été pour visiter les Camps de jour de la Ville de Laval et donner le goût de bouger aux jeunes lavallois.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.