Publicité

11 novembre 2021 - 08:30

Ça bouge dans l'équipe !

Yann Sauvé intègre Les Pétroliers du Nord

Par Salle des nouvelles

Les Pétroliers du Nord viennent de transiger avec les marquis de Jonquière et font l’acquisition du défenseur étoile Yann Sauvé en plus de rapatrier David Bastien, Cédric Labelle et Alexandre Saint-Louis. En retour, les Pétroliers du Nord cèdent Chris Cloutier, Sean O’Neill, Olivier Dallaire ainsi que Guillaume Gauthier. 

Yann Sauvé, est un défenseur de 6’3’’qui fut un choix de 4e ronde des Canucks de Vancouver dans la LNH. Le défenseur natif de Rigaud a disputé sa carrière junior avec les SeaDogs de St-John avec qui il a amassé 102 points en 251 parties. Il a disputé ensuite 227 parties dans la AHL avec les formations du Manitoba, de Chicago, de Utica ainsi que celle de Springfield. Il a également foulé la glace à Zagreb dans la KHL puis dans la DEL, en Angleterre avec Nottingham puis finalement à Grenoble dans la Ligue Magnus.  Doté d’un physique imposant, pratiquant un style de jeu robuste, il possède également un excellent tir. Il apportera beaucoup de stabilité et de dynamisme à la ligne bleue des Pétroliers du Nord. 

« Nous sommes très contents de pouvoir ajouter Yann à notre formation. Il s’agit d’un défenseur complet et qui peut jouer dans toutes les situations. Il est capable de prendre soin de lui sans être un matamore. Il voulait absolument jouer à Laval et nous nous étions déjà informés de sa disponibilité auprès de Bob Desjardins. Il viendra remplacer la perte de Julien Brouillette. Nous devions nous grossir à la ligne bleue et c’est le type de joueur qui va exceller dans toutes les facettes du jeu », de déclarer Pierre Pelletier. 

Rapatriement de joueurs
David Bastien et Cédric Labelle n’ont pas besoin de présentation. Ils ont déjà porté les couleurs des Pétroliers.

David Bastien a 32 ans et mesure 6’1’’ et avait amassé 34 points en 33 parties à sa dernière saison à Laval. Il avait alors enfilé 16 buts. Dans la Ligue Magnus, Bastien avait inscrit 86 points en 87 parties avec Amiens et Brest. C’était à regret que les Pétroliers avaient dû le céder à Jonquière afin d’amener Dannick Paquette à Laval. 

« Nous devions obtenir les droits de David Bastien avant de pouvoir lui parler pour le convaincre de revenir jouer. Je ne serais pas surpris que mes vétérans Macenauer, Bouchard et Desrosiers soient déjà au téléphone afin de le convaincre de se joindre à nous. C’est un dossier à suivre », affirmait Pelletier. 

Céderic Labelle avait quant à lui fait écarquiller bien des yeux en livrant de furieux combats dès son arrivée dans la LNAH. Il avait lui aussi été cédé à Jonquière dans la transaction amenant Paquette à Laval. Le fougueux attaquant avait disputé 12 parties à sa saison recrue dans la LNAH. 

Échange de joueurs
En retour, Les Pétroliers du Nord cèdent un joueur très populaire auprès des partisans, Chris Cloutier, mais d’autres nouvelles sauront les rassurer dans un avenir très rapproché. Les droits d’Olivier Dallaire étaient le prix à payer afin de faire l’acquisition de Yann Sauvé.

En ce qui concerne O’Neill, il avait manifesté son désir d’avoir plus de minutes de temps de jeu ce que les Pétroliers ne pouvaient lui faire pareille promesse. 

Les Pétroliers désirent remercier Chris Cloutier, Olivier Dallaire et Sean O’Neill pour les services qu’ils ont rendus à l’équipe et leur souhaitent la meilleure des chances avec leur nouvelle équipe. 

Les Pétroliers poursuivent leur préparation pour leur prochain affrontement qui aura lieu vendredi à Sorel avant de revoir leurs partisans le 21 novembre au Colisée Laval afin d’affronter l’Assurancia de Thetford Mines. 

Avec la collaboration de Nicolas Pelletier, directeur des communications Les Pétroliers du Nord, LNAH 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.