Publicité

15 novembre 2021 - 15:30 | Mis à jour : 15:37

Victoire des Pétroliers du Nord

Charpentier et Bouchard tranchent le débat! 

Par Salle des nouvelles

Les Pétroliers du Nord rendaient visite aux Éperviers de Sorel-Tracy et ils étaient privés des services de Francis Desrosiers et Danick Paquette. En contrepartie, il s’agissait d’une première rencontre pour les nouveaux venus Yann Sauvé, David Bastien et Marco Charpentier.

Deux autres joueurs disputaient une première rencontre avec la formation de Pierre Pelletier et ce sont justement ces derniers qui ont lancé les festivités dès les premières secondes. En effet, Derek Parker jetait les gants face à Gaby Roch qui a été surpris par deux solides droites du poids lourd des Pétroliers. Une seconde plus tard, c’est Luc Leclair qui s’attaquait à beaucoup plus imposant que lui soit David Lacroix. Leclair n’a pas à rougir puisqu’il a livré tout un duel à Lacroix. 

Les Lavallois entamaient le second engagement à court d’un homme et 2 secondes après la fin de la pénalité, Drolet donnait les devants aux siens. Marqués au fer blanc, les Pétroliers ont écopé de deux pénalités consécutives au moment où ils reprenaient le rythme après un duel opposant Dany Potvin à la jeune recrue Justin Doucet. Francis Leclerc allait garder les siens dans le match stoppant deux tirs consécutifs alors que les siens évoluaient à court d’un joueur. Ses coéquipiers allaient bien lui rendre alors qu’ils étaient en supériorité numérique ; François Bouchard créait l’égalité complétant un jeu de Maxime Macenauer. Sur la séquence Sasha Pokulok récoltait une mention d’aide.  

Les Pétroliers entamaient de belle manière la troisième période. David Bastien et Brendan Hamelin, retenus de part et d’autre obtinrent de belles occasions :  les officiels ne voyaient pas les choses de la même manière soulevant alors l’ire au banc des visiteurs. C’est plutôt Justin Doucet qui allait être chassé pour avoir retardé la partie à 11 :37. Alors qu’il restait 15 secondes à la pénalité de Doucet, Matthew Medley écopait d’une pénalité pour la même raison offrant à la formation locale une occasion en or d’appliquer un dur coup aux Pétroliers. Yann Sauvé, Loik Leduc et Dominic Talbot-Tassi en défensive ont uni leurs efforts pour venir en aide à un Francis Leclerc tout simplement époustouflant. Fort menaçants en fin de rencontre, les Pétroliers forçaient la prolongation qui ne fit de maître bien que les Lavallois furent très menaçants. 

Direction tirs de barrage
Piqué au vif par des paroles de nature personnelle et des gestes forts inappropriés venant d’Adam Bourque, le nouveau venu Marco Charpentier obtenait une douce vengeance lorsqu’il surprit complètement le gardien sorelois en réduisant abruptement sa vitesse d’approche pour ensuite loger le disque dans la lucarne. Son coéquipier François Bouchard en fit de même en logeant un missile d’une précision chirurgicale également dans la partie supérieure du filet de Gélinas. La foule autant que Marc-Antoine Gélinas fut sidérée et saisie pendant quelques secondes avant de réaliser ce qui venait de se passer ! 

Première étoile
Francis Leclerc fut tout simplement étincelant face aux Éperviers. Il stoppa 36 des 37 tirs dirigés vers lui. Lors des 6 désavantages numériques, il permit aux siens de demeurer dans le match en réalisant des arrêts des plus acrobatiques et spectaculaires. Il était impossible de ne pas lui décerner une mention spéciale à l’issue de la rencontre. 

Il s’agissait de la seule rencontre de la fin de semaine pour les Pétroliers qui disputeront leur prochaine rencontre à Rivière-du-Loup vendredi prochain avant de revenir au Colisée Laval dimanche à 13 :30 afin de se mesurer à l’Assurancia de Thetford-Mines. Il y aura une séance de patinage avec les joueurs des Pétroliers du Nord réservée aux détenteurs de billets de saison. Photos, autographes et prix de présence seront remis aux participants. 

Avec la collaboration de Nicolas Pelletier, directeur des communications.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.