Publicité

23 mars 2015 - 07:51

A19 - route 335: La Coalition A19 invite le CRE de Laval à faire preuve de rigueur

Ghislain Plourde

Par Ghislain Plourde, Journaliste

Twitter Ghislain Plourde
Toutes les réactions 1

La Coalition pour le parachèvement de l’autoroute 19 (A19) invite le Conseil régional de l’environnement (CRE) de Laval à refaire ses devoirs.

La Coalition rappelle que l’étude d’impact sur le projet a, déjà, statué que l’option du boulevard urbain devait être rejetée pour des raisons de sécurité et d’efficacité.

Le regroupement en faveur d’un projet autoroutier souligne que l’analyse comparative et ses conclusions ont fait l’objet, déjà, d’une publication à l’intérieur du rapport principal de l’étude d’impact déposé par le ministère des Transports du Québec (MTQ) au Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE).

La Coalition A19 réitère qu’elle a toujours défendu la solution optimale en matière de fluidité, de mobilité durable et de sécurité. Selon elle, le MTQ a démontré, sans équivoque, que le scénario du boulevard urbain ne répondait pas à ces critères.

Cette sortie du mouvement piloté par le maire de Bois-des-Filion, Paul Larocque, survient quelques jours après l’émission d’un communiqué de presse du CRE de Laval dans lequel ce dernier organisme réclamait la publication des études et analyses sur l’option du boulevard urbain pour la conclusion de l’autoroute 19 – route 335.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • À force de tergiverser sur tout, le temps passant, la circulation augmente et quand nous aurons NOTRE AUTOROUTE 19 alors il sera déjà tard pour penser à d'autres routes pour rendre la fluidité à la circulation. Aujourd'hui les études coûtent pratiquement aussi cher que le projet de route lui-même et peu importe le scénario retenu, il y aura toujours des détracteurs. Le Québec est toujours divisé et certaines personnes ne travaillent que pour bloquer tout ce qui se fait. Alors arrêtez de perdre votre temps et finissons en. Depuis plusieurs années des viaducs (à Bois-des-Fillion) ne servent à rien à cause de toutes ces tergiversations.

    Jacques Bériault - 2015-03-24 15:59