Publicité

14 avril 2021 - 10:15 | Mis à jour : 11:53

Cinq chefs d’accusation criminelle contre Jacques St-Jean

Aréna Saint-François : suspension de l’analyse du changement de nom

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Lors du conseil municipal d'hier soir, le comité de toponymie de la Ville de Laval a annoncé son intention de surseoir à l’analyse de la proposition visant à renommer l’aréna Saint-François  « Aréna Jacques-St-Jean. »

Cette décision est prise à la suite du dévoilement des cinq chefs d’accusation criminelle dont M. St-Jean fait présentement l’objet.

Rappelons qu'en début d'année, la cheffe d’Action Laval et candidate à la mairie, Sonia Baudelot, ainsi que le conseiller municipal de St-Bruno, David De Cotis, avaient proposé ce changement de nom. La proposition visant à renommer l’aréna avait été adoptée à l’unanimité lors de la séance du conseil municipal du 12 janvier dernier.

« Le comité de toponymie est d’avis que s’il faut, d’une part, conserver la présomption d’innocence à M. St-Jean, il ne peut, d’autre part, procéder à une analyse responsable du dossier tant que le processus judiciaire n’est pas terminé » a précisé M. Yannick Langlois, président du comité de toponymie.

L’analyse demandée par la proposition du conseil suivra son cours dès la fin des procédures et tiendra compte des conclusions qui en découleront. 

La responsabilité du comité de toponymie est d’évaluer des demandes de désignation toponymique qui lui parviennent des citoyens, du comité exécutif ou encore du conseil municipal et ce en fonction des critères décrits dans la Politique de dénomination toponymique.

« Dix-neuf critères pour la désignation des lieux lavallois sont inscrits dans la Politique qui nous a été confiée par le conseil municipal pour baliser nos réflexions. Cette politique, dans son esprit, nous appelle à la rigueur dans nos décisions et les recommandations que nous faisons au comité exécutif ainsi qu’au conseil municipal s’en inspirent. La décision d’aujourd’hui va en ce sens » a conclu M. Langlois.

À lire également
L’aréna Saint-François deviendra l’aréna Jacques St-Jean

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.