Publicité

7 juin 2021 - 08:48

De nouvelles mesures en vigueur

Laval passe en zone orange

Par Catherine Deveault

En raison de l’amélioration de sa situation épidémiologique, la région de Laval passe au palier d’alerte (orange) dès aujourd'hui.

Voici certaines mesures en vigueur en zone orange : 

  • La réouverture des restaurants (maximum de deux personnes par table, accompagnées, s’il y a lieu, de leurs enfants d’âge mineur, ou des occupants d’une même résidence privée par table).
  • Un maximum de 100 personnes dans les lieux de culte (à l’exception des mariages et des funérailles qui sont limités à 25 personnes).
  • Les bars resteront fermés, mais à compter du 11 juin 2021, leurs terrasses extérieures pourront accueillir la clientèle sous certaines conditions.
  • Les salles d’entraînement (gyms) peuvent ouvrir sous certaines conditions.

Selon le Dr Jean-Pierre Trépanier, directeur de santé publique du CISSS de Laval, « la situation à Laval s’améliore rapidement, comme ailleurs au Québec, ce qui nous laisse entrevoir un bel été. Mais la COVID-19 n’est pas disparue pour autant. Les mesures sanitaires demeurent essentielles tant que la couverture vaccinale à deux doses ne sera pas suffisamment importante au sein de la population. Même après, la vigilance sera de mise compte tenu de la situation épidémiologique dans le monde et de la possibilité de l’émergence de nouveaux variants. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.