Publicité

7 juillet 2021 - 16:00

Fermeture partielle du tunnel et de l’autoroute 25 

Fermeture et réfection majeure du tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine 

Par Catherine Deveault

Le tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine et un tronçon de l’autoroute 25 seront partiellement fermés en direction de Montréal durant la fin de semaine du 9 au 12 juillet. Ces entraves sont requises afin de réparer des murs de soutènement, de démolir un mur dans les tubes de service du tunnel et poursuivre la mise en place de chemins de déviation. 

Entraves et gestion de la circulation : Du vendredi 9 au lundi 12 juillet 

• Fermeture partielle (1 voie ouverte sur 3) de l’autoroute 25 en direction nord entre la route 132 et l’échangeur Sherbrooke (incluant le pont-tunnel Louis-Hippolyte La Fontaine), de vendredi 23 h jusqu’à lundi 5 h 

Les accès à l’île Charron seront maintenus en tout temps. 

• Fermeture complète de l’entrée de l’autoroute 25 nord en provenance de la rue Curatteau, de vendredi 21 h 30 jusqu’à lundi 5 h 

• Fermeture complète des bretelles menant de l’avenue Souligny en direction est à l’avenue Souligny en direction est et à l’autoroute 25 en direction nord, de vendredi 21 h 30 jusqu’à lundi 5 h 

• Fermeture complète de la sortie n° 5 – Rte 138 / Rue Sherbrooke / Boul. Y.-Prévost, de vendredi 21 h 30 jusqu’à lundi 5 h 

Les usagers qui peuvent éviter le secteur seront invités à utiliser d’autres traversées pour circuler entre Montréal et la Rive-Sud. Des policiers seront présents dans le secteur pour faciliter la mobilité durant la période d’entrave.

Faits saillants 

• Les principales interventions prévues en 2021 consistent à mettre en place les mesures d’atténuation en transport collectif dans l’axe des autoroutes 20 et 25. 

• La période d’entraves majeures, qui aura des répercussions importantes sur la circulation, est prévue à compter du printemps 2022. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.