Publicité

26 août 2021 - 15:00

Fin de la construction du nouveau bâtiment d’envergure

Une importante étape vient d’être franchie au Musée Armand-Frappier

Par Catherine Deveault

Une nouvelle étape vient d’être franchie dans le développement du nouveau Musée Armand-Frappier. Débutés en juillet 2020, les travaux de construction d’un bâtiment lumineux de 1 800 m2 visant à accueillir le Musée Armand-Frappier sont maintenant terminés.

Il s’agissait d’un premier projet mené par la Ville sous la forme d’un contrat conception-réalisation, et malgré certains ajustements d’échéanciers en raison de la pandémie, la construction a été réalisée dans les temps prévus. L’ouverture du Musée Armand-Frappier dans ses nouvelles installations est attendue à l’automne 2022. 

« Nous sommes fiers de la construction de cette infrastructure culturelle majeure, adjacente au Cosmodôme. Elle permettra au Musée Armand-Frappier de mieux réaliser sa mission, en offrant aux jeunes des occasions originales d’apprivoiser le savoir scientifique. Pour Laval, c’est aussi un pôle muséal scientifique d’exception qui cadre tout à fait avec la niche des sciences de la santé, très présente dans notre économie. J’ai maintenant envie de dire à l’équipe du Musée : à vous de jouer! Ce sera un réel plaisir de découvrir votre programmation d’ouverture, dans un an. »

— Stéphane Boyer, maire suppléant

Prochaines étapes

Afin d’assurer la fonctionnalité maximale des lieux, des travaux d’aménagement des espaces communs au Musée et au Cosmodôme seront réalisés au cours des prochains mois. La mutualisation des espaces concerne le hall d’accueil, la billetterie, la boutique, le vestiaire ainsi que les bureaux administratifs.

Également, l’équipe du Musée investira les lieux pour les aménager et préparer ses expositions en vue de son déménagement. D’ici là, le Musée Armand-Frappier continue ses opérations sur son site actuel, au 531, boulevard des Prairies.

Faits saillants

C'est un projet d’envergure de 13,9 M$, incluant le soutien financier de 2,7 M$ de Patrimoine canadien octroyé pour la relocalisation du Musée. Le concept répond directement à l’objectif de mutualisation des deux institutions muséales. En effet, le Musée est implanté selon un axe de circulation qui part de l’entrée principale du Cosmodôme pour traverser le café Ariane, ouvrant ainsi une nouvelle perspective vers le sud. Cet axe est largement vitré et constitue une percée de lumière naturelle au centre du bâtiment.

Le type de fondation est de béton, et la structure se divise en deux catégories, soit une structure d’acier (rez-de-chaussée, étage et toit haut) et une structure hybride d’acier et de bois (toit bas). Les revêtements extérieurs sont conçus dans un esprit de continuité des matières et des couleurs du Cosmodôme tout en favorisant la pénétration de la lumière naturelle. Le revêtement de la partie externe est en acier prépeint. La paroi de l’axe de circulation et les façades internes situées sur la terrasse intérieure publique sont constituées de murs rideaux.

Un espace extérieur entre le bâtiment d’origine (Cosmodôme) et le nouvel édifice (Musée Armand-Frappier) permet une aire commune. La terrasse est bordée sur trois de ses faces, offrant ainsi un lieu à l’abri des nuisances sonores de l’autoroute. Ce lieu est visible et accessible à partir des espaces publics partagés par les deux bâtiments.

Une certification LEED Or est visée pour ce nouveau bâtiment. La construction de cette infrastructure visant le développement de nouveaux espaces muséologiques pour le Musée Armand-Frappier est une action phare du Plan de développement culturel de la région de Laval 2019-2023.

« Mes collaborateurs et moi sommes très enthousiastes à l’idée de réaliser les derniers préparatifs qui nous permettront d’accueillir nos visiteurs dans ces magnifiques nouveaux locaux! Nous travaillons à ce projet depuis plusieurs années déjà, mais les prochains mois verront la cadence s’intensifier, avec la production et l’installation de deux expositions, l’aménagement des laboratoires, l’élaboration de nouvelles activités éducatives, et j’en passe! Nous remercions très chaleureusement la Ville de Laval et Patrimoine canadien d’avoir doté notre institution de locaux spacieux et lumineux; des locaux conçus pour contribuer au ravissement de nos visiteurs! »

— Guylaine Archambault, directrice générale du Musée Armand-Frappier 

 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.