Publicité

25 septembre 2021 - 12:00

Semaine nationale de la sécurité ferroviaire

Encore trop de décès sur les propriétés ferroviaires du pays

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Chaque année, l’opération Gareautrain est l’occasion parfaite pour mettre en lumière la sécurité ferroviaire. Ayant lieu du 20 au 26 septembre, cette campagne de sensibilisation est encore nécessaire de nos jours alors qu’on dénombre une trentaine de décès accidentels depuis le début de l’année 2021 sur des propriétés ferroviaires.

Plus spécifiquement, le constable Trevor Smith du Service de police du Canadien Pacifique indique qu’il est important de sensibiliser la population aux dangers de se trouver à proximité de voies ferrées ou de passages à niveau.

« Depuis le début de l’année 2021, on rapporte 33 incidents, dont 23 décès et sept blessés graves en lien avec une intrusion sur des voies ferrées. Par intrusion, on entend des gens qui s’y aventurent à pied ou en vélo en outrepassant les clôtures en place. Aux passages à niveau, on compte 85 incidents, dont sept décès, et 11 blessés graves », résume-t-il.

Rappelons qu’au Canada, il est interdit de se trouver sur une propriété ferroviaire, car celles-ci sont privées, ce qui signifie que c’est une intrusion, un acte passible d’une amende ou d’une peine de prison. D’ailleurs, au Québec, une personne qui enfreint ce règlement peut écoper d’une amende de 650$ plus les frais. Au Canada, une amende de 1050 $ plus les frais peut être remises à une personne qui ne cède pas le passage à un train à un passage à niveau.

Pour la semaine nationale de la sécurité ferroviaire qui a eu partout en Amérique du Nord, le Canadien Pacifique peut compter sur le soutien de partenaires importants pour faire passer son message. Au Québec, la Sûreté du Québec, VIA Rail et Transports Canada s’associent pour sensibiliser aux dangers entourant le domaine ferroviaire et les trains.

Quels conseils peut-on partager pour éviter des décès? « Respectez la signalisation en place même si aucun train ne semble arriver. Si vous constatez un problème avec le système de barrières par exemple, il faut en informer l’entreprise. En général, les coordonnées se trouvent  près des passages à niveau. »

Il faut aussi être attentif et ne pas se laisser déconcentrer pas un cellulaire ou des écouteurs sur les oreilles. « C’est important de pouvoir bien entendre et voir. Il est recommandé de descendre de son vélo à l’approche d’un passage à niveau et de se rappeler que c’est le seul endroit où l’on peut traverser une voie ferrée de façon sécuritaire. Le message à retenir: Ne prends pas un raccourci qui pourrait raccourcir ta vie », conclut M. Smith.

 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.