Publicité

13 octobre 2021 - 17:00

Début des travaux à l’automne 2021

Investissement fédéral majeur pour prolonger l’autoroute 19

Par Salle des nouvelles

Après des décennies d’attente, les travaux pour le prolongement de l’autoroute 19 débuteront finalement cet automne.

L’objectif de ce grand projet d’infrastructure est de relier les boulevards Saint-Martin E, à Laval, et Industriel, à Bois-des-Filion, mais surtout, de fluidifier la circulation pour les usagers.

« En 2019, notre gouvernement fédéral a annoncé un investissement de 260,4 millions pour ce projet majeur qui traîne depuis des décennies. Nous avons démontré par le fait même notre détermination à être un partenaire solide pour Laval et pour la Rive-Nord pour ce qui est du développement de nos infrastructures. Grâce à cet investissement, nous offrons aux résidents, aux entreprises et aux organismes de la région des infrastructures de qualité qui faciliteront leurs déplacements », a souligné le député fédéral d’Alfred-Pellan, Angelo Iacono.

À terme, le prolongement de l’autoroute 19 verra une nouvelle chaussée à trois voies par direction, quatre échangeurs, un nouveau pont, un stationnement incitatif ainsi qu’un terminus d’autobus.

Sur la photo :Yves Robillard, député fédéral de Marc-Aurèle-Fortin, François-Philippe Champagne, alors ministre de l’Infrastructure, Linda Lapointe, alors députée fédérale de Rivière-des-Mille-Îles et Angelo Iacono, député fédéral d’Alfred-Pellan.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.