Publicité

28 octobre 2021 - 16:30

50 arbres plantés

Contribution bénévole au projet de lutte contre le nerprun

Par Salle des nouvelles

Près de 50 bénévoles ont prêté main forte à Canopée, le réseau des bois de Laval, dans son projet de contrôle du nerprun au bois Papineau cet automne.

Le 23 septembre, c’est d’abord l'équipe de Bio-K+, une entreprise de biotechnologie, qui est venue aider à planter des arbres en avant-midi. Des citoyens bénévoles sont ensuite venus prendre la relève en après-midi dans une autre section du bois. Au total, 50 arbres de gros calibres ont été plantés cette journée.

Le 14 octobre, l'équipe de Kaloom, une entreprise des technologies de l’information, a aidé à arracher du nerprun et à planter plus de 250 arbres et arbustes supplémentaires au bois Papineau.

C’est dans le cadre du projet de maintien de l’intégrité du bois Papineau et de lutte au nerprun, une espèce exotique envahissante, que Canopée intervient en arrachant le nerprun et en le remplaçant par des espèces indigènes. Ces interventions favorisent la biodiversité et maintiennent la qualité de la hêtraie bicentenaire, un écosystème rare et exceptionnel à Laval.

Ce projet a été possible grâce à la subvention de la Fondation de la faune du Québec, au don d’arbres de la Ville de Laval ainsi qu’à la contribution du CN et d’Arbres Canada.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.