Publicité
13 novembre 2018 - 11:25 | Mis à jour : 15:11

Dévoilement de la nouvelle cohorte d’entrepreneurs RECRUES Communauté Laval

Par Salle des nouvelles

En cette Semaine mondiale de l’entrepreneuriat, la Commission scolaire de Laval (CSDL) souligne de belle façon les multiples initiatives entrepreneuriales déployées dans ses établissements, en plus de dévoiler ses nouveaux visages d’entrepreneures RECRUES Communauté Laval 2018-2019 qui sont exceptionnellement, cette année, dix femmes.

La présidente de la CSDL, Madame Louise Lortie, vient appuyer l’importance de valoriser l’entrepreneuriat : « Se lancer en affaires et en faire un choix de carrière, c’est souvent l’aboutissement d’un processus qui a débuté avec un désir, celui d’entreprendre et de s’entreprendre. Pour faire naitre cette fibre entrepreneuriale, la Commission scolaire de Laval propulse divers projets, et ce, pour tous les âges! En encourageant et en valorisant l’entrepreneuriat sous toutes ses formes auprès de nos élèves, nous favorisons, par le fait même, la réussite. Et c’est un des mandats que s’est donné Recrues communauté Laval, en plus de présenter à la population lavalloise des entrepreneures talentueuses et prometteuses. »

En effet, RECRUES Communauté Laval accompagne et propulse des entrepreneurs lavallois par du réseautage, de la formation et de l’animation sur mesure. Chaque année, une dizaine d’entrepreneurs provenant de secteurs d’activités variés et possédant une formation qualifiante en lancement d’une entreprise sont sélectionnés par un comité de professionnels et de partenaires.

Appelés à s’engager dans la communauté pour cinq ans, les entrepreneurs RECRUES bénéficient au cours de cette période du soutien de partenaires investis et présents dans le milieu entrepreneurial de la région.

Que ce soit au primaire, au secondaire, du côté de l’éducation des adultes ou de la formation professionnelle, l’entrepreneuriat est encouragé et valorisé à la CSDL. Lors de cette soirée, trois élèves du Centre de formation Compétences-2000 du programme Mode et confection de vêtements sur mesure ont présenté leur projet de création de châles dans le but d’apporter un peu de confort, d’espoir et de chaleur à 19 femmes en cancérologie. Cocoon leur a valu le prix Coup de cœur du défi OSEntreprendre.

Gabrielle Beaulac, élève du programme, est venue témoigner de son expérience à travers ce projet, de l’importance de l’entrepreneuriat et de l’impact de ce projet dans sa vie. De plus, Christiane Joncas, propriétaire de l’entreprise lavalloise Christiane Joncas Design et entrepreneure RECRUES (cohorte 2017-2018), a généreusement partagé son expérience en tant qu’entrepreneure RECRUES.

Sur place, l’entreprise Baiser Velouté dirigée par Tracy Audrey Perrault, recrues de la cohorte 2015-2016, assurait le service de traiteur. Étaient aussi présents plusieurs collaborateurs de RECRUES Communauté Laval, dont la plupart évoluent dans le milieu entrepreneurial lavallois, et plusieurs acteurs du milieu de l’éducation.  Les entrepreneurs RECRUES des cohortes précédentes étaient également présents, venus saluer leurs nouveaux acolytes.

Lors de l’événement, la cohorte de dix femmes entrepreneures RECRUES a officiellement été présentée et intégrée à la communauté entrepreneuriale, en présence des partenaires qui s’investissent auprès d’eux.

Cette aventure leur permettra de développer leur plein potentiel et de s’ouvrir à un réseau soucieux de leurs préoccupations et de leurs aspirations, grâce à la mobilisation et la synergie de partenaires engagés dans la valorisation de l’entrepreneuriat.

Pour en savoir plus sur RECRUES Communauté Laval et découvrir ses entrepreneurs, visitez le www.recrueslaval.com.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.