Publicité
10 décembre 2019 - 12:00

Une première boutique hors-ligne pour l'enseigne

La marque Daniel Wellington ouvre sa première boutique canadienne au Carrefour Laval

Par Salle des nouvelles

Daniel Wellington, marque suédoise de montres et de bijoux, ouvre sa première boutique  canadienne avec Cadillac Fairview au centre commercial CF Carrefour Laval. Le design et la construction du local de 200 m2 (654 pi2) sont respectivement l’œuvre des firmes montréalaises LODA Design et Prisma construction.

La marque de montres, vendue chez les détaillants partenaires et sur le site Web de l’entreprise, suscite depuis de nombreuses années l’engouement des Canadiens, mais cette première incursion dans le marché canadien est l’occasion espérée pour Daniel Wellington d’aller à la rencontre de ses clients.

Carrefour Laval, un choix stratégique

Selon John Ehrnst, directeur général de Daniel Wellington, région Amériques, l’ouverture de cette boutique signifie que l'entreprise suédoise croit au potentiel du Canada. La nouvelle boutique permettra par ailleurs à la clientèle fidèle du pays de connaître une expérience d'achat aussi exceptionnelle que celle de la centaine d’autres boutiques aux quatre coins du monde.

« Nous sommes extrêmement heureux d’ouvrir notre première boutique canadienne au Québec », affirme John Ehrnst, directeur général, région Amériques. « La seule chose qu’on ne peut pas faire en ligne, c’est toucher le produit. C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que nous offrons notre première expérience client hors ligne au Canada », a poursuivi Ehrnst.

Pour l’ouverture de la première boutique canadienne Daniel Wellington, CF Carrefour Laval est un choix stratégique motivé par l’expérience d’achat hors pair offerte par ce centre commercial.

« Nous sommes très heureux de collaborer avec Daniel Wellington pour accueillir cette marque iconique au Canada, au centre commercial CF Carrefour Laval », souligne Sal Iacono, vice-président à la direction, Exploitation, Cadillac Fairview.

La boutique est ouverte de 10 h à 21 h du lundi au vendredi, de 9 h à 17 h le samedi et de 10 h à 17 h le dimanche.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.