Publicité

28 novembre 2021 - 15:00

Conseils de sécurité

Cyber lundi : soyez prudent durant votre chasse aux aubaines

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Après le Vendredi fou, voilà que demain les consommateurs pourront se tourner vers les plateformes de vente en ligne pour dénicher les meilleures aubaines durant le Cyber lundi.

Par contre, il est plus facile de se faire « arnaquer » sur le web et c’est pourquoi l’Office de la protection du consommateur offre quelques conseils.

Plusieurs personnes apprécient le magasinage en ligne qui permet entre autres d’éviter l’achalandage des magasins qui peut en stresser plusieurs. Une des règles d’or pour des achats sur le Web sécuritaire est de s’assurer de le faire sur un site sécurisé. Il y a de bonnes chances que ce soit le cas si :

  • l’adresse du site Web commence par « https:// » ;
     
  • une icône, souvent un petit cadenas fermé, apparaît à côté de la barre d’adresse ou en bas de page.

Le commerçant a l’obligation de fournir tous les renseignements avant l’achat. Par exemple, ses coordonnées complètes, une description détaillée des biens ou des services qu’il vous vend ainsi que le coût total de votre achat.

Avant de finaliser votre achat, il doit donner la possibilité d’accepter, de corriger ou de refuser l’offre. Un exemplaire du contrat doit être transmis dans les 15 jours qui suivent.

Publicité et rupture de stock

Sur une publicité annonçant un produit en solde, le vendeur doit préciser les quantités exactes en stock, si elles sont limitées.

De plus, la loi interdit aux commerçants d’annoncer que le prix d’un bien est réduit alors que c’est faux.

Avez-vous l'intention de faire des achats durant cette journée ? 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.