Publicité
4 mars 2019 - 13:05 | Mis à jour : 13:22

3 semaines de festival, 2 salles de spectacle et 29 représentations et chantiers.

Le festival de la Rencontre Théâtre Ados 2019 approche à grand pas!

Par Salle des nouvelles

 

Plus grande vitrine du théâtre de création pour adolescents au Canada, le festival s'agrandit pour sa 23e édition en se produisant dans une nouvelle salle, le Théâtre Marcellin-Champagnat, en plus de la Maison des arts de Laval. Cette année, le festival vous présentera des spectacles audacieux sur les thèmes, entre autres, de la diversité et de l'immigration.

Le temps d'un atelier de médiation culturelle, les jeunes participants seront, à leur tour, les artistes du festival.  Les compagnies proviendront des quatre coins du Québec et de plus loin encore, avec la venue de la compagnie française Le fil rouge théâtre, en tournée hors les murs. Vitrine du théâtre de création pour les adolescents, les professionnels seront également au cœur du festival avec des moments dédiés pour eux: la journée professionnelle et le séminaire de réflexion sur la création pour les adolescents organisé par le Cube. Également, le festival accueillera une délégation de diffuseurs français afin de partager son expertise, au-delà des frontières. 

Programmation complète du festival

Né d'un partenariat entre la RTA et la Maison des arts de Laval, « Sors ton ado » est un programme conçu pour encourager les sorties au théâtre en famille avec son adolescent.

Les spectacles participants sont:

Pour plus de détails, cliquez ici

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.