Publicité
2 mai 2019 - 16:57

Dans le cadre du programme Mobilisation-Diversité

« Du Liban à Laval : parcours de néo-québécois »

Toutes les réactions 3

La Société d’histoire et de généalogie de l’Île Jésus (SHGIJ) présente l’évènement « Du Liban à Laval : parcours de néo-québécois »qu’elle réalisera le samedi 11 mai 2019 de 13h à 17h dans le local 106 du pavillon du Bois Papineau situé au 3235, boulevard Saint-Martin Est Laval.

Cet évènement vient clôturer la recherche que la SHGIJ a effectuée sur la communauté libanaise de Laval entre les mois d’octobre 2018 et d’avril 2019 et vient souligner la libre mise en ligne du rapport final de ce projet sur le site de la SHGIJ.

Lors de cette activité sera brièvement présentée une synthèse du déroulement de cette recherche ainsi que de ses conclusions. Cet après-midi thématique se fera sous la forme d’une courte conférence agrémentée de nombreux intermèdes culturels mettant en avant le mode de vie et les traditions des libano-lavallois. Danse traditionnelle, chant et autres surprises au rendez-vous!

À propos de la Société d’Histoire et de Généalogie de l’Île Jésus (SHGIJ) : Nous sommes un organisme sans but lucratif qui a pour mission de veiller à la préservation et à la diffusion du patrimoine lavallois, de retracer et faire connaître son histoire, stimuler le dynamisme des lavallois envers la généalogie. Notre objectif déclaré est de faire en sorte que les générations futures puissent connaître, comprendre et voir ce que nous ont légué les générations qui nous ont précédés. Plus d’informations sur notre site https://archives-histoire-laval.org/

Si des personnes souhaitent participer à l’évènement du 11 mai, ils peuvent le faire en inscrivant sur ce site https://archives-histoire-laval.org/activites/69/inscription (le nombre de places est limité à 200 personnes).

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

3 réactions
  • Courage très bonne idée

    Roula Sleiman - 2019-05-07 17:46
  • 👍

    Fadia El dib - 2019-05-10 14:40
  • Courage

    Rana El dib - 2019-05-10 14:47