Publicité
26 juin 2019 - 13:17 | Mis à jour : 13:35

Une 4e édition éclectique qui plaira à tous

Zones musicales : 40 spectacles extérieurs gratuits, dont Cœur de pirate, l'Orchestre symphonique de Laval, Jordan Officer et Ayrad

Par Salle des nouvelles

Les Zones musicales de Laval sont de retour pour une 4e édition, qui aura lieu du 12 juillet au 17 août. Au total, 40 spectacles extérieurs gratuits, de grande envergure ou en formule plus intime, permettront à 400 artistes de renom ou de la relève de se produire sur des scènes réparties dans 8 zones différentes.

 

La pétillante Brigitte Boisjoli agira à titre de porte-parole de l’événement. En plus de son spectacle, qu’elle présentera le 20 juillet au Centre de la nature, elle fera quelques apparitions-surprises tout au long de l’été.

 

Les spectateurs auront également l’occasion de rencontrer des artistes exceptionnels en toute proximité, dont Roxane Bruneau, Dumas, Jordan Officer, Swinging Sisters, Sam Tucker, Guy Bélanger, QW4RTZ, David Thibault, Alex Brown et the Pepcas, BellA Forté, Hanorah, Marie Claudel et le Lavallois Vince Vertefeuille.

 

De plus, pour le plus grand plaisir de tous, l’Orchestre symphonique de Laval, sous la direction d’Alain Trudel, s’unit au Chœur de Laval (plus de 70 chanteurs), dirigé par Dany Wiseman, pour offrir deux magnifiques soirées au son d’Un air d’été : le 31 juillet à la berge aux Quatre-Vents, avec le violoncelliste invité Dominique Beauséjour-Ostiguy, et le 7 août au parc Bernard-Landry, avec le pianiste invité Jean-Philippe Sylvestre.

 

Les musiques du monde sont également de retour à la Maison des arts de Laval. En plus de l’artiste Socalled, accompagné du Warhol Dervish Quartet, à voir au théâtre des Muses, quatre autres formations seront à découvrir les jeudis, dans la cour intérieure. Les places sont limitées et les laissez-passer seront remis sur place le 6 juillet, à partir de 13 h.

 

Spectacles de clôture les 16 et 17 août

La Zone Centre-ville, entièrement aménagée et métamorphosée pour l’occasion, accueillera des artistes primés pour deux spectacles à grand déploiement. Avec des installations imposantes, des jeux de lumière, la zone terrasse, le bar et les camions de cuisine de rue, tous les éléments sont réunis pour rendre ce week-end de clôture festif.

 

Le 16 août, les amateurs de musiques du monde seront comblés avec Ayrad et ses invités : Brigitte Boisjoli, Mehdi Cayenne et Cécile Doo-Kingué et, en programme double, Lengaïa Salsa Brava. Avec présence de danseurs!

 

Pour la grande finale, le 17 août, Cœur de pirate, avec sa voix douce et ses textes à fleur de peau, promet une soirée inoubliable. Avec Laurence Nerbonne en première partie.

 

À propos des Zones musicales

Organisées par la Ville de Laval, les Zones musicales célèbrent l'excellence musicale et la beauté du territoire lavallois grâce à une programmation diversifiée (un heureux mélange de pop et folk, swing, jazz et blues, musiques du monde et musique classique) présentée dans huit parcs, berges, places publiques et au centre-ville.

 

Huit zones réparties sur l’île Jésus

La musique de Saint-François résonnera jusqu’à la berge aux Quatre-Vents en passant par le Centre de la nature, le parc Bernard-Landry (anciennement parc des Prairies), l’hôtel de ville, le Vieux-Sainte-Rose, la place publique de Sainte-Dorothée pour rebondir à la Maison des arts et terminer son envolée à la place Claude-Léveillée de la Zone Centre-ville.

 

Pour consulter la programmation complète et découvrir les artistes et les différentes Zones, consultez la page zonesmusicales.laval.ca et l'événement Facebook.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.