Publicité
24 juillet 2019 - 14:00

Création d'un nouveau programme de mentorat

Laval soutient la relève en art public

La Ville de Laval offre un nouveau programme de mentorat en art public. Grâce à ce programme, un artiste de la relève aura accès à un accompagnement professionnel, en plus de se voir offrir les moyens de créer une première œuvre qui sera installée devant le Centre de création artistique de Laval (pavillon Argenteuil).

Trois finalistes et un lauréat

Puisque réaliser une œuvre d’art public ne s’apprend pas à l’école, mais plutôt sur le terrain, et que les premières expériences, bien que très importantes, sont souvent décevantes, la Ville de Laval a créé un programme de mentorat, dont la première étape est un concours.

Ensuite, les trois finalistes seront accompagnés dans les étapes cruciales menant à la présentation d'un projet à un concours. Finalement, l’artiste lauréat bénéficiera durant quatre mois du soutien professionnel offert par Laurent Lamarche, artiste pluridisciplinaire reconnu par ses pairs, en plus d’avoir accès aux ressources techniques et budgétaires nécessaires à la réalisation de son œuvre.

Les artistes de la relève ont jusqu’au 26 septembre 2019, à 16 h, pour soumettre leur candidature. 

Pour tous les détails, consultez le site Internet de la Ville de Laval à laval.ca, sous Culture/ Artistes et organismes culturels/Soutien pour les artistes : https://www.laval.ca/Pages/Fr/Culture/soutien-financier-pour-les-artistes.aspx.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.