Publicité
23 août 2019 - 14:00

Tome 2

Lancement du livre « Les funérailles des Dieux - La Madone des étoiles » de Charles-André Marchand

Par Salle des nouvelles

Charles-André Marchand effectuait, le mercredi 14 août dernier à Montréal, le lancement de son nouveau roman Les funérailles des dieux - La Madone des étoiles - tome 2.

Disponible aux Éditions AdA, le roman raconte le périple commercial de Zivanka qui, à la fin du XIXe siècle, se poursuit vers l’Asie là où l’attend un trésor qu’il lui faudra protéger. Avec son futur beau-père, elle est d’abord en mission pour signer des accords permettant à leur conglomérat doter l’Inde d’un imposant réseau ferroviaire. Une mission qui sera rapidement détournée par des forces invisibles. Mais la jeune princesse de Czartoryska pourra compter sur l’aide d’un puissant moine tibétain et d’un étrange religieux du Canada aux pouvoirs surnaturels.

Son odyssée l’amènera ainsi au Québec, d’abord aux abords de la majestueuse rivière du Saguenay, là où du haut des falaises escarpées, elle comprendra pourquoi elle a été choisie pour cette mission et comment elle est devenue la Madone des étoiles.

Charles-André Marchand est pour sa part ravi de la sortie de ce nouveau roman :

« Nous avons eu la chance d’accueillir plus d'une centaine de personnes, amateurs de roman. Je fus comblé d'entendre les gens me dire à quel point ils attendaient le tome 2 avec impatience et me mettent déjà de la pression pour que je publie le 3 le plus vite possible. Je tiens à remercier l’équipe des Éditions AdA pour leur confiance renouvelée et tous ceux et celles qui se sont déplacées pour le lancement. » 

Un véritable touche-à-tout

Romancier, musicien, commentateur sportif, chroniqueur judiciaire, Charles-André Marchand est un véritable touche-à-tout qui se passionne pour l’histoire, le football et la Formule 1. Il s’agit de son deuxième roman et de son troisième ouvrage publié chez AdA, puisqu’il a aussi prêté sa plume à son ami Bertrand Godin pour l’autobiographie Piloter son avenir

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.