Publicité
18 septembre 2019 - 09:00

Orchestre symphonique de Laval

L'OSL ouvre sa saison 2019-2020 avec trois concerts

Par Salle des nouvelles

La rentrée sonne déjà ses cloches et l'Orchestre symphonique de Laval est de retour en ce début de saison avec 3 concerts.

L'OSL ouvrira sa saison le samedi 21 septembre à 15 h, à l'Église Saint-Maurice-de-Duvernay, avec son tout premier concert de musique de chambre de la saison : Au-delà des notesUn ensemble violon, violoncelle, alto et flûte vous présente un programme tout en délicatesse et en passion :
 
G. F. Haendel, Passacaille
A. Vivaldi, Concerto en ré majeur "Il Cardellino" op. 10, no 3
W. A. Mozart, Quatuor en ré majeur K. 285
G. F. Haendel, L’arrivée de la Reine de Saba,                     
J. Andersen, Scherzino, op. 55 no 6
S. Joplin, Ragtime
J. Lennon et P. McCartney, Medley
M. Bélanger, Vigneault pour quatuor

Le 2 octobre, l'OSL invite les poupons à assister à la générale des années folles dans le cadre de Bébé Musique. Le représentation adaptée à la fragilité des bébées et au rythmes des jeunes parents pour qui les sorties culturelles sont parfois limitées se tiendra à 13 h 30, à la salle André-Mathieu. Gazouillis et autres bruits de bébé sont les bienvenus dans la salle.
 
Finalement, toujours le mercredi 2 octobre, l'orchestre présentera : Les années folles, dès 19 h 30, à la salle André-Mathieu. Ce programme procurera de la joie de vivre et la vitalité pour célébrer le centième de l'effervescence des années 1920 et les compositeurs de cette époque. Parmi eux, Ravel et son célèbre Boléro, Satie, Sibelius, et Rhapsody in Blue de Gershwin, mettant en vedette Philippe Prud'homme, talentueux pianiste, mais également compositeur d'opéras et chansonnier.
 
Pour vous procurez vos billets pour l'un des concerts, visitez osl.qc.ca ou composez le 450 978 3666

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.