Publicité
20 septembre 2019 - 18:00 | Mis à jour : 18:08

Rires, larmes et réflexion à prévoir

Un automne tout en émotions à la salle Pauline-Julien

Par Salle des nouvelles

Si pour vous l’automne est synonyme de grisaille, c’est que vous ne connaissez pas la salle Pauline-Julien, située à Sainte-Geneviève, soit dans l’ouest de l’île de Montréal. Les prochaines semaines, là-bas, sont synonymes de plaisir, rires, réflexion et diversité.

Que vous soyez amateurs de chansons, d’humour, de théâtre, de contes musicaux ou d’orchestre, il est certain que vous trouverez votre compte d’ici décembre à la salle Pauline-Julien, lieu de culture incontournable dans la région

Un monument de la chanson en vedette prochainement

Les amateurs de musique seront comblés, le 28 septembre, alors que la salle accueillera un monument de la chanson à l’origine de plusieurs mélodies marquantes des dernières décennies: Jean-Pierre Ferland.

Chansons et humour à l’honneur en octobre

Après plus de neuf ans d’absence sur scène, les fans de Martin Petit pourront renouer avec lui les 3 et 4 octobre. L’humoriste partagera ses anecdotes avec les intéressés dans le cadre de son nouveau spectacle intitulé Pyromane.

Le 5 octobre, ce sera au tour de l’auteur-compositeur et interprète, Corneille de se livrer par le biais des chansons de son huitième opus Parce qu’on aime. Le 6 octobre, le swing sera à l’honneur avec la formation Lily Tea & Yea for 20’s qui fera revivre les années folles.

Le 11 octobre, c’est le comique P-A. Méthot qui partagera sa définition de Faire le beau avec les spectateurs. Le 19 octobre, le mystère envahira la salle Pauline-Julien pour la visite de l’énigmatique Messmer. Le 20 octobre, le duo Lindsay-De Larochellière fera résonner sa voix dans l’amphithéâtre.

Le 24 octobre, Émilie Clepper se produira sur place après un long séjour aux États-Unis. Elle sera, pour l’occasion, entourée d’un trio piano, contrebasse et percussions. Le 25 octobre, Pascale Picard sera de retour sur les planches après quatre ans d’absence. Elle sera accompagnée sur scène de Marie-Pier Gagné au violoncelle et Marie-Pierre Bellefeuille au piano, donnant lieu à des sonorités, des arrangements et des émotions qui raviront le public. 

Le 26 octobre, l’ensemble musical Jazzlab Orchestra, composé de huit musiciens  séduira les amateurs de ce style musical. Enfin, le 29 octobre, Omi Mouna ou ma rencontre fantastique avec mon arrière-grand-mère) plongera les spectateurs dans une tragi-comédie inspirée de faits vécus.

Les mois de novembre et décembre: loin d’être ennuyants

Plusieurs rendez-vous sont prévus en novembre, les voici en résumé:

1er novembre: MAGNETIKAE (danse);

2 novembre: Philippe-Audrey Larrue St-Jacques (humour);

9 novembre: Misses Satchmo (musique);

14 novembre: Tire le coyote (musique);

15 novembre: Arnaud Soly (humour);

16 novembre: Flip Fabrique ( famille);

17 novembre: Il était une fois…Félix (musique);

19 novembre: Comment je suis devenu musulman (théâtre);

22 novembre: Florent Vollant (musique);

23 novembre: Philippe Laprise (humour);

29 novembre: Les Grands Hurleurs (musique);

30 novembre: Luc Langevin (magie);

1er décembre: Les idées lumières (famille);

7 décembre: Les Soeurs Boulay (chanson) ;

10 décembre: L’Otario de NOËL (musique);

12 décembre: Maryse Letarte (musique);

13 décembre: Saratoga (musique);

14 décembre: Sussex (musique);

15 décembre: Le loup de NOËL (famille);

17 décembre: Des souris et des hommes (théâtre);

19 décembre: Olivier Martineau (humour);

Pour se procurer des billets ou voir la programmation hivernale, on peut cliquer ici:https://pauline-julien.tuxedobillet.com/.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.