Publicité
10 novembre 2019 - 06:00

Élections dans le cadre de la constitution du comité de vigie du PDCRL

Une soirée de réseautage prévue le 13 novembre de 5 à 7

Par Salle des nouvelles

Le milieu culturel et les citoyens lavallois épris de culture sont invités à venir échanger sur le développement culturel de Laval.


Ce 5 à 7 sera également l'occasion de dire quelques mots sur le Plan de développement culturel de la région de Laval (PDCRL). L'élection du citoyen qui représentera la communauté lavalloise dans le cadre de cette démarche sera également réalisée, de même que l'annonce des acteurs culturels désignés par leur milieu pour les représenter sur le comité de vigie.

Déroulement 

17h15 - Mots d'ouverture et présentation du mandat du comité de vigie 
17h45 à 18h30 - Période d'élection pour le poste citoyen 
18h30 - Résultats des élections pour les acteurs culturels et le poste citoye

L'événement se déroulera à la Maison des arts de Laval au 1395, boul. de la Concorde Ouest. Le
stationnement est payant. L'entrée est toutefois gratuite.

Pour davantage d'information, contacter par courriel [email protected] ou par téléphone le 450 639-3555.

 

Pour les élections

Pour les cinq postes vacants de représentants du milieu culturel :
 

Il est possible de découvrir les candidats en ligne et voter électroniquement jusqu'au 8 novembre à minuit. Seuls les membres actifs de Culture Laval sont admissibles au vote. Devenir membre.

 

Pour le siège citoyen :
 

Les personnes ayant confirmé leur présence à la grande soirée de réseautage du 13 novembre pourront voter afin d'élire le citoyen. Aucun vote anticipé ou à distance n’est possible pour ce siège.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.