Publicité

5 mai 2020 - 15:00

Édition numérique du 1er mai au 15 juillet

Le mouvement "À GO, on lit !" rappelle le plaisir de lire aux jeunes lavallois

Par Salle des nouvelles

Le mouvement Le Regroupement lavallois pour la réussite éducative (RLPRE) embarque de nouveau dans le mouvement À GO, on lit !, qui se déroule depuis le 1er mai jusqu'au 15 juillet, afin d’encourager la lecture et le plaisir de lire chez les Lavallois et Lavalloises de 14 à 20 ans.  

Le coup d’envoi de l’édition printanière du mouvement À GO, on lit ! est donné par de nouveaux ambassadeurs de renom. Engagés auprès de la jeunesse, c’est sans hésitation que Rachid Badouri, Kevin Raphaël (deux lavallois!) et Yannick de Martino ont accepté de s’impliquer à titre d’ambassadeurs, en cette période de pause nationale, pour cette édition spéciale printanière du mouvement À GO, on lit !

Ainsi, les instances régionales de concertation en persévérance scolaire et en réussite éducative, tel que le RLPRE (Regroupement lavallois pour la réussite éducative), travailleront de concert avec le PREL (Les Partenaires pour la réussite éducative dans les Laurentides) et leurs propres partenaires tout en relayant les différentes publications permettant d’orienter les jeunes vers le site www.agol.ca pour y découvrir leur profil de lecteur. Cette édition se déroulera du 1er mai au 15 juillet prochain principalement sur le numérique.

C’est par le biais de stories et de posts sur les réseaux sociaux, mettant en vedette ces personnalités publiques, que les jeunes pourront les suivre dans leur quotidien et découvrir la relation particulière que chacun d’entre eux entretient avec la lecture.

Cette initiative permettra de rejoindre des milliers de jeunes et d’adultes tout au long de cet arrêt scolaire et de leur faire découvrir le plaisir de lire ainsi que leur profil de lecteur via la plateforme numérique À GO, on lit !

Découvrir son profil de lecteur

C’est un mouvement collectif fort dédié à la lecture et au plaisir de lire chez les adolescents et les jeunes adultes de 14 à 20 ans. À GO, on lit! permet de démontrer les bienfaits de la lecture, qu’elle est source de plaisir, d’évasion et de réussite.

Cette initiative favorise donc l’engagement des jeunes et souhaite provoquer un changement de comportement positif face à la lecture à partir de leurs intérêts personnels.

À GO, on lit ! c’est également une campagne numérique multiplateforme où les jeunes sont invités à faire un quiz interactif dans le but de connaître leur profil de lecteur pour ensuite accéder à des suggestions lecture personnalisées en fonction de leurs intérêts. Toutes ces suggestions, identifiées par une pastille correspondant à l’un des cinq profils de lecteur (Boho-Romantico, Échevelé, Surnaturel, Mains-moites et Fouineur) amènent les jeunes à découvrir des coups de cœur lecture.

À GO, le mouvement est lancé partout au Québec !

Cette idée originale a été créée par le PREL avec la volonté d’aller à la rencontre des jeunes de 14 à 20 ans pour leur faire découvrir la lecture sous un autre visage. C’est sans aucune hésitation que les 17 régions du Québec ont emboîté le pas dans cette édition spéciale de la campagne.

« Plusieurs livres peuvent être disponibles pour un prêt en format audio ou numérique sur le site des Bibliothèques de Laval ou celui de la Grande Bibliothèque (BaNQ). La lecture est un déterminant essentiel de la réussite éducative, mais elle est aussi utile dans tous les aspects de notre vie, en plus d’aider à réduire notre stress.  À GO, on lit! est l’occasion, pour les jeunes, de changer leur perception face à la lecture de façon ludique », précise Johanne McMillan, coordonnatrice du Regroupement lavallois pour la réussite éducative.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.