Publicité

12 juin 2020 - 09:06

Un événement qui cible particulièrement les jeunes

L'amour de la lecture revisité via la campagne régionale "Lire, ça se vit"

Par Salle des nouvelles

La campagne Lire, ça se vit! se poursuit à Laval avec la thématique "Lire c’est... construire!" Lire, c’est construire son identité et sa pensée. On lit pour bâtir des fondations solides à ce que l’on veut pour l’avenir. Parfois, lire c’est aussi construire à partir d’un plan ou d’un modèle. Cette thématique de la campagne s’adresse cette fois-ci plus spécifiquement aux jeunes adultes de la région.

Un comité de partenaires formé d’un représentant des bibliothèques de Laval, de la Commission scolaire de Laval, du Cégep Montmorency et du Carrefour Jeunesse-emploi s’est penché sur le contenu à diffuser auprès des intervenants de ce public.

À la suite des échanges, des références, des suggestions lecture et
des idées d’activités ont été ajoutées au site lirecasevit.com et au document pouvant être téléchargé et imprimé.

Ce dernier fourmille d’ailleurs de suggestions d’outils, comme Ton Aventure, une plateforme de lecture interactive pour les jeunes, qui offre un nouveau chapitre par jour pendant un mois sous forme d’aventure dont « vous êtes le héros ». Un outil particulièrement précieux pour s'évader, surtout pour les jeunes du primaire.

Découvrir son profil de lecteur

Un autre outil remis de l’avant en ce moment est À GO, on lit!, disponible pour les jeunes de 14 à 20 ans. Celui-ci offre aux jeunes de porter un nouveau regard sur la lecture et de trouver un livre qui
saura les intéresser.

Kevin Raphaël, Yannick De Martino, Rachid Badouri et maintenant Katherine Levac se sont joints, via leurs propres médias sociaux, au mouvement qui se poursuivra jusqu’au 15 juillet prochain. Un quiz est disponible via le site suivant: agol.ca pour découvrir votre profil de lecteur.

« La campagne régionale continue de mettre de l’avant la lecture à tous les âges et dans tous les contextes du quotidien, explique Johanne McMillan, coordonnatrice du Regroupement lavallois pour la réussite éducative. Pour les prochaines semaines, elle cible davantage les jeunes adultes, mais tous y trouveront des idées et des informations intéressantes.  Il est prioritaire de développer le plaisir de lire chez les jeunes autour de soi, car même si ceux-ci doivent lire dans un contexte scolaire quotidien, la recherche démontre que cela ne garantit pas l’implantation d’habitudes de lecture et leurs compétences risquent alors de décliner à plus long terme ».

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.