Publicité

25 juillet 2020 - 09:23 | Mis à jour : 09:28

« Le nouveau bâtiment sera conçu pour assurer une intégration architecturale et urbanistique au milieu environnant. »

Début des travaux au musée Armand-Frappier

Par Salle des nouvelles

La construction des futures installations du Musée Armand-Frappier a été amorcée cette semaine. Ce projet de 13,9 M$ vise, entre autres, l’acquisition et l’installation d’équipements muséologiques de pointe. Le bâtiment, d’une superficie de 1 800 mètres carrés, sera adjacent au Cosmodôme.

« Le nouveau bâtiment sera conçu pour assurer une intégration architecturale et urbanistique au milieu environnant. Le concept est axé sur la qualité des espaces et positionner le lieu comme un attrait touristique unique, tant à l'échelle régionale que nationale », a soutenu Aram Elagoz, conseiller municipal de Renaud responsable des musées et des bibliothèques.

Le nouvel édifice abritera notamment des salles d’exposition, des laboratoires et une salle multifonctionnelle. Le hall d’accueil, la billetterie, la boutique ainsi que le vestiaire seront des espaces partagés avec le Cosmodôme. L’ouverture est prévue à l’automne 2021.

« Ces nouvelles installations adjacentes au Cosmodôme permettront à notre institution de mieux réaliser sa mission, celle de favoriser la compréhension des sciences relatives à la santé humaine afin de contribuer à l'amélioration du bien-être des personnes et des collectivités. La nouvelle construction nous permettra effectivement d’accueillir plus de visiteurs et d’offrir à ces derniers une expérience bonifiée dans des locaux adaptés aux fonctions muséales. Cela permettra également de générer un autofinancement accru pour assurer la pérennité du Musée. Toutes les parties prenantes du Musée remercient chaleureusement Ville de Laval et Patrimoine canadien de rendre ce grand projet possible! », a confirmé la directrice générale du Musée, Guylaine Archambault.

Cette construction s’inscrit dans la planification stratégique de Laval, Urbaine de nature; elle fait partie des efforts déployés pour créer un pôle de culture scientifique au centre-ville.

Ce projet est réalisé en partie grâce à la participation financière de Patrimoine canadien.

« Notre gouvernement est fier d’appuyer ce projet de construction et de relocalisation du Musée Armand-Frappier qui partagera certains de ses espaces avec le Cosmodôme. À la fin des travaux, l'établissement abritera des salles d’exposition et des laboratoires dotés d’équipements muséologiques à la fine pointe de la technologie. Cette nouvelle adresse permettra au CIBAF de poursuivre sa mission en accueillant davantage de curieux et de passionnés des questions scientifiques », a mentionné l’honorable Steven Guilbeault, ministre du Patrimoine canadien.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.