Publicité

1 septembre 2020 - 09:00

Lancement d'une plateforme numérique

Une nouvelle tribune pour les auteurs des Laurentides

Par Salle des nouvelles

L’Association des auteurs des Laurentides (AAL) a lancé le hier une nouvelle plateforme numérique intitulée Entre dans la tête d’un(e) auteur(e) sur sa page YouTube, "Auteurs Laurentides - Officiel".

Les auteurs membres de l’AAL présenteront sur cette chaîne : capsules vidéos, podcasts, balados, interviews, séances de lecture publique et leurs coups de coeur. Les amoureux des livres peuvent visiter la plateforme régulièrement puisque du nouveau contenu sera ajouté à toutes les semaines.  

Une tribune offerte

« Entre dans la tête d’un(e) auteur(e) est une chaîne YouTube développée pour offrir aux auteurs d’ici une tribune avantageuse, explique Nadine Cazenave, directrice générale de l’AAL. Grâce à cette nouvelle plateforme, les écrivains membres de l’AAL peuvent échanger avec le public et partager leurs oeuvres littéraires de façon originale. »

L’AAL accompagne ses membres dans ce vaste monde numérique pour s’assurer de la création d’un contenu de qualité qui saura charmer les lecteurs de la région.

Rappelons que ce projet prometteur est possible grâce au soutien financier du gouvernement du Québec et de la MRC des Pays-d’en-Haut dans le cadre de son entente de développement culturel.

« La MRC des Pays-d’en-Haut se réjouit d’être partenaire de ce merveilleux projet qui permet d’augmenter la visibilité de la culture littéraire dans la MRC mais aussi dans toute la région des Laurentides » a affirmé Monique Monette Laroche, présidente du comité culturel de la MRC des Pays-d’en-Haut et mairesse de Sainte-Anne-des-Lacs.

» Pour visionner les capsules et être informé des nouvelles diffusions, s’abonner à la page Facebook de l’Association des auteurs des Laurentides, ou s’abonner directement à la chaîne YouTube « Auteurs Laurentides - Officiel ».
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.