Publicité

7 décembre 2020 - 14:00

Table ronde virtuelle le 11 décembre

Comment tisser la ville à travers l’art et la culture? 

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Culture Laval organise le 11 décembre une conférence virtuelle gratuite sur le thème de l’art, la culture et la ville.   

Intitulée (Re)bâtir le territoire: Comment tisser la ville à travers l’art et la culture?, cette table ronde se tiendra en deux temps soit de 10 h à 11 h 30 animée par Marc-André Carignan alors qu'une conférence en anglais sera tenue par Fred Kent de 11 h 30 à 12 h 30.

L’événement sera l’occasion d’échanger sur les façons dont la culture et ses différentes formes d’expression peuvent s’inscrire au cœur des stratégies de développement et de mise en valeur des espaces publics.

Dans un premier temps, les panélistes de la table ronde croiseront leurs approches et expertises pour traiter de l’animation des espaces publics en toute saison, de la vie culturelle de proximité, et des modèles pour situer la culture au cœur de l’identité locale.

Dans un deuxième temps, Fred Kent insistera sur l’importance de « l’improvisation » et de l’engagement collectif dans l’animation des espaces publics et dans la restauration du lien social.

En s'appuyant sur les atouts uniques qui existent dans les villes, il montrera comment il est possible de modifier légèrement la façon dont les gens utilisent leurs quartiers et leurs rues. Il discutera également des façons dont les espaces publics autour des bibliothèques, centres culturels, collèges et universités peuvent être utilisés de manière constructive pour devenir des lieux pour le développement social et culturel.

Inscrivez-vous maintenant en cliquant ici.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.