Publicité

24 février 2021 - 09:00

Aide au fonctionnement

Québec confirme la bonification de 82 265 $ à Culture Laval

Par Salle des nouvelles

Culture Laval vient de recevoir une bonification de 82 265 $ de son aide au fonctionnement annoncée par le ministre responsable de la région de Laval, Benoit Charrette et le député de Sainte-Rose, Christopher Skeete, au nom de la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy.

Par ce soutien financier supplémentaire, le gouvernement du Québec reconnaît le rôle majeur que joue Culture Laval dans le développement culturel du territoire lavallois.  
 
À ce montant s’ajoute 38 250 $ alloué annuellement aux Conseils régionaux de la Culture (CRC) pour soutenir le déploiement de leur service de formation continue.

Au total, Culture Laval bénéficie d’une bonification s’élevant à 120 515 $ pour 2020-2021. Rappelons qu’en mars 2020, le gouvernement du Québec avait annoncé un investissement de 10 M$ sur 5 ans (soit 2 M$ par année) pour bonifier l’offre de services des organismes de regroupement, dont font partie les Conseils régionaux de la culture. Cet engagement, accueilli comme un soulagement par Culture Laval, permet de stabiliser le financement de base de l’organisation.
 
« Depuis sa création, Culture Laval travaille en concertation étroite avec les acteurs culturels professionnels lavallois pour accompagner et soutenir le développement culturel du territoire. La bonification de notre aide au fonctionnement est une excellente nouvelle qui nous permet de nous projeter à long terme. La pandémie de la COVID-19 affecte durement les créateurs et les organismes culturels lavallois et, plus que jamais, Culture Laval entend mobiliser toutes les ressources à sa disposition pour aider la communauté culturelle à traverser cette crise et à préparer l’avenir  », a indiqué  Sylvie Lessard, présidente de Culture Laval., par voie de communiqué de presse.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.