Publicité

17 mars 2021 - 16:45 | Mis à jour : 16:55

Dès le 26 mars

Culture Laval se réjouit de la réouverture des salles de spectacles

Par Salle des nouvelles

Culture Laval se réjouit de l'annonce tant attendue du secteur culturel, faite hier le premier ministre François Legault, de la réouverture des salles de spectacles et des théâtres en zone rouge.

Ainsi, dès le 26 mars, les salles de spectacles et les théâtres pourront rouvrir selon le guide de normes de la CNESST. Les lieux de diffusion seront libres de reprendre leurs activités au moment où ils seront prêts suivant cette date.  La capacité maximale des salles sera de 250 personnes avec une distanciation de 1,5 mètres. 

De même, les sorties scolaires culturelles reprendront dès le 26 mars avec les bulles classes. 

« La réouverture des salles de spectacles et des théâtres nécessite, de la part des programmateurs, des efforts importants pour permettre la reprise des activités et ce, dans des délais raisonnables. Nous sommes de tout cœur avec eux et nous avons hâte de voir le public fréquenter à nouveau les lieux de diffusion de Laval!. Alors que la reprise des activités amène son lot de défis pour les programmateurs, nous souhaitons croire que le gouvernement maintiendra dans les prochains mois les programmes et mesures visant à soutenir les arts de la scène », a indiqué Culture Laval par voie de communiqué de presse.

D'ailleurs, l'organisme communiquera les dates précises de réouverture des lieux de diffusion à Laval, dès que celles-ci seront disponibles.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.