Publicité

16 juillet 2021 - 15:00

En collaboration avec des concepteurs d’ici

Huit haltes estivales pour profiter de l'été à Laval

Par Catherine Deveault

L’été bat son plein, et la Ville de Laval invite la population à venir se prélasser dans les aménagements temporaires, ludiques et originaux déployés dans les quartiers de la ville. Réalisées par des concepteurs d’ici, les huit haltes estivales vous accueillent pour vos séances de lecture, de détente, de jeux ainsi que vos rencontres en famille et entre amis, ou encore pour manger un morceau.

Rappelons qu’en 2020, devant le contexte de pandémie, la Ville de Laval a mis en place plusieurs initiatives pour que l’ensemble des Lavallois puisse profiter encore plus facilement de la vie extérieure dans les quartiers de Laval, et ce, dans le respect des consignes sanitaires.

Les haltes estivales ont ainsi fait leur apparition et elles sont de retour en plus grand nombre cette année. En prime, l’ajout de nouveaux éléments rend ces installations aux designs uniques encore plus attrayantes.

« Lors de cette édition, des aires de contemplation artistique permettent d’admirer les œuvres d’illustrateurs de tous horizons, issus de la relève et de renom. Certains aménagements proposent également de découvrir un sentier du conte dans le cadre du Club de lecture TD, en collaboration avec les Bibliothèques de Laval. Sur certains sites, un camion Unio Marché rend possible la vente de produits frais provenant de producteurs agricoles lavallois.»

— Aline Dib, conseillère municipale de Saint-Martin et responsable des dossiers de la Culture

Plusieurs sites des haltes estivales seront encore accessibles tout l’automne.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.