Publicité

2 août 2021 - 15:00

Encourager les artistes locaux

Matinée musicale organisée pour les résidents de La Rose Blanche

Par Catherine Deveault

Après plusieurs mois sans la possibilité de participer à des activités sociales, les aînés de la résidence La Rose Blanche ont, le 31 juillet 2021, eu l’opportunité de se retrouver pour une matinée musicale organisée par le député fédéral d’Alfred-Pellan, Angelo Iacono.  

« Dès le début de la pandémie, les aînés de ma circonscription m’ont partagé les difficultés émotionnelles qu’ils rencontraient, privés de contacts et de leurs activités sociales habituelles, en raison des mesures sanitaires mises en place. Alors que ces mesures se sont assouplies,  je tenais à adoucir l’été des résidents de La Rose Blanche qui nous a ouvert ses portes et, je dois dire qu’il n’y a pas plus belle récompense que le sourire des aînés qui se sont joints à moi en danse et chants », confie le député Iacono. 

Conçue pour encourager les artistes locaux tout en offrant aux résidents une occasion de se retrouver, cette matinée musicale a mis en lumière le talent de deux musiciens : Charles Vaccaro et Sergio De Dominicis. Avec une expérience musicale de plus de 30 ans, le Lavallois Charles Vaccaro a reçu, en 2020, une nomination au Hollywood Music in Media Award dans la  catégorie « Auteur-compositeur ». De son côté, Sergio De Dominicis, cumule tout autant d’années d’expérience et sortira son premier album solo à la fin de l’année. 

« J’apprécie grandement que ces deux artistes de chez nous aient répondu à mon appel pour  apporter joie et bonne humeur aux aînés. Sans aucun doute, je compte renouveler cette activité prochainement dans d’autres résidences pour personnes âgées de ma  circonscription », souligne Angelo Iacono. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Laval se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Laval collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.