X
Rechercher
Publicité

Dès le 9 mai sur les ondes de Savoir média

Ma ville aux rayons X, les liens entre l'urbanisme et la santé décortiqués par Olivier Niquet

durée 16h00
26 avril 2022
durée

Temps de lecture :

3 minutes

Par Mickael Couillerot, Journaliste

Quels sont les liens entre bien-être et urbanisme ? Plusieurs études démontrent que l’environnement dans lequel on vit a un impact sur la santé quasiment aussi important que l’hérédité et les habitudes de vie.

Animée par Olivier Niquet, la nouvelle série Ma ville aux rayons X aborde les conséquences souvent méconnues que peut avoir le milieu dans lequel on évolue sur le corps et part en quête de solutions concrètes d’aménagement du territoire qui favorisent de saines habitudes de vie.

Que ce soit lié à l’anxiété, à l’asthme, à l’obésité ou aux maladies cardiovasculaires, on découvre que la façon dont les villes sont pensées a plus d’incidence qu’on pourrait le croire. La série s’intéresse aussi à ce que l’urbanisme peut faire pour aider les personnes à mobilité réduite ou celles présentant un TDA(H). Dans chaque épisode, Olivier rencontre un·e citoyen·ne aux prises avec un souci de santé et s’entoure de spécialistes pour identifier les situations sanitaires et urbaines problématiques et voir comment y remédier.

En six épisodes de 30 minutes, Ma ville aux rayons X est présentée en exclusivité sur les ondes de Savoir média les lundis à 21 h 30 dès le 9 mai. La série sera également disponible sur la plateforme en ligne savoir. media.

L’anxiété : Profiter de la nature, même en ville (9 mai)

Depuis quelques années, on parle tellement d’anxiété qu’on a l’impression que tout le monde en souffre, à divers degrés. À quel moment ça devient problématique ? Et comment l’aménagement du milieu dans lequel on évolue joue-t-il sur notre santé mentale ? Olivier Niquet s’intéresse au sujet avec Claudel Pétrin-Desrosiers, médecin de famille.

Les maladies cardiovasculaires : Avoir sa santé à cœur (16 mai)

Il y a plusieurs facteurs de risques dans les maladies cardiovasculaires. Certains qu’on peut contrôler, et d’autres non. À quel point l’environnement agit-il sur ces maladies du cœur, et qu’est-ce qu’on peut ajuster dans notre milieu de vie pour les prévenir ? Le cardiologue d’intervention du CHUM François Reeves en discute avec Olivier.

La mobilité réduite : La ville dans tous ses sens (23 mai)

Pour ceux et celles qui vivent avec un handicap visuel, les déplacements deviennent un défi supplémentaire. Comment faire pour être mobile, autonome et ne pas se sentir isolé·e ? Olivier Niquet et Pierre-Yves Chopin, conseiller en aménagement et mobilité pour Vivre en ville, explorent le quartier Saint-Roch, à Québec, pour découvrir la différence que peut faire l’aménagement urbain.

Le TDA(H) : Un environnement propice à la concentration (30 mai)

Des espaces propices à la concentration sont essentiels. C’est particulièrement le cas pour 1,3 million d’adultes canadien·ne·s qui sont atteint·e·s d’un trouble du déficit de l’attention, avec ou sans hyperactivité. Olivier Niquet reconnaît que l’environnement a un rôle à jouer, mais à quel point ? C’est ce qu’il découvre en compagnie de la docteure Andréanne Dussault, médecin de famille et spécialiste en troubles neurologiques.

L’obésité juvénile : Être actif·ve dans son quartier (6 juin)

Au Québec, l’obésité a triplé au cours des 25 dernières années, tant chez les adultes que chez les jeunes. La génétique, l’alimentation et la sédentarité y contribuent notamment, mais l’environnement dans lequel on évolue peut aussi avoir un impact sur cette maladie. Olivier Niquet découvre comment grâce à la docteure Julie St-Pierre, pédiatre spécialisée en obésité à la Maison de Santé Prévention.

L’asthme : Comment mieux respirer (13 juin)

Au Québec, 10 % de la population souffre d’asthme. La pollution, le smog, les particules dans l’air et le pollen peuvent aggraver la santé des personnes asthmatiques. Alors que peut-on faire dans l’aménagement de nos villes pour réduire ce problème ? Jeanne Robin, directrice principale de Vivre en ville, fait le point.

À propos d’Olivier Niquet

Olivier Niquet est titulaire d’une maîtrise en études urbaines et travaille à la radio de Radio-Canada depuis 2009. Fondateur avec Jean-Philippe Wauthier du Sportnographe, un site web satirique qui allait devenir une émission de radio, il a aussi participé au développement de La soirée est (encore) jeune, émission diffusée sur les ondes d’ICI Première depuis 2013 et sur ICI ARTV entre 2015 et 2017. Chroniqueur, auteur, conférencier et scénariste, il a publié deux recueils de citations qui sont devenus des best-sellers. En avril 2022, il lance Les rois du silence, un livre qui s’intéresse aux introverti·e·s, comme lui.

La série Ma ville aux rayons X est produite par URBANIA avec la participation du Fonds TELUS et de Santé Urbanité. Elle est diffusée sur Savoir média grâce au soutien des Fonds de recherche du Québec. 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 8h00

Le Conseil québécois du patrimoine vivant lance le magazine Culture Trad Québec

Le Conseil québécois du patrimoine vivant (CQPV) lance le tout premier numéro du magazine Culture Trad Québec. Ce numéro, qui porte le titre Allons danser ! , propose de multiples articles de fond, entrevues, chorégraphie, sur la danse traditionnelle au Québec et outremer. Attendue depuis longtemps dans le milieu du patrimoine vivant, cette ...

27 mai 2022

Les Librairies O-Taku mettent en place la première bourse d’écriture manga au Canada

Les Librairies O-Taku, l’un des experts nord-américains de BD japonaises, mieux connues sous le nom de mangas, mettent en place la première bourse d’écriture manga au Canada, le tout, en collaboration avec le Festival de la BD de Montréal (FBDM).  Cette bourse de création vise à identifier et à encourager les aspirants écrivains de mangas au ...

27 mai 2022

Une rentrée en musique avec Louis-Jean Cormier, l’OSM et maestro Rafael Payare !

Déjà bien implantée dans les écoles du Québec et de la francophonie, l’activité Une chanson à l’école lancera les 26es Journées de la culture avec Les doigts en cœur, composée à l’intention des jeunes par Louis-Jean Cormier et interprétée avec l’Orchestre symphonique de Montréal sous la direction du maestro Rafael Payare.  L’invitation est lancée ...